Pariez en ligne avec Unibet
  • ORL2.29DAL1.57Pariez
  • WAS1.48CLE2.52Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Désormais « go-to-guy » du Heat, Josh Richardson garde la tête froide

Avec plus de 17 tirs en moyenne par match depuis le début de la saison, Josh Richardson est la première option offensive du Heat devant Goran Dragic (15.1) et Dwyane Wade (12.1). La quatrième année pourrait donc bel et bien être celle de l’explosion pour l’ailier qui, avec autant de tentatives et ses 44% de réussite aux tirs dont 41% à 3-points, tourne à 21.4 points par match. Il a d’ailleurs dépassé deux fois les 30 points déjà. Barre atteinte à une seule reprise jusqu’ici dans sa carrière.

« C’est une progression naturelle pour lui », assure son entraîneur Erik Spoelstra au Sun Sentinel. « Il a passé un nouvel été à se développer. Il a vraiment travaillé dur sur son corps, mais aussi ses qualités, pour être capable de faire plus de choses. On souhaite qu’il continue à être agressif et confiant. C’est vraiment important pour notre équipe et notre efficacité en attaque. Les gars ont besoin d’utiliser leurs forces, et J-Rich possède beaucoup de capacités à maximiser. »

Y compris une capacité à mettre des points dans les moments chauds, et c’est pourquoi il a beaucoup de tickets shoots dans le « money time » depuis le début de l’année. Plus que n’importe lequel de ses coéquipiers d’ailleurs (4.4 tirs dans le dernier quart), de quoi en faire le « go-to-guy » de l’équipe ?

« Il n’y a pas vraiment de « go-to-guy » prédéfini au sein de l’équipe », réfute le principal intéressé. « Ce que je veux dire, c’est que tout le monde peut mettre des paniers importants en fin de match. Gogi (Goran Dragic) l’a fait, D-Wade aussi, très souvent. On a beaucoup de gars qui peuvent faire mal à l’adversaire. »

Un Dwyane Wade qui saluait les qualités de son camarade après la victoire contre Detroit, en fin connaisseur : « J-Rich » a marqué 9 des 15 points de son équipe en prolongation face aux Pistons, pour stopper une série de quatre défaites.

« C’est la première fois qu’on lui demande de faire ça. C’est quelque chose qu’on fête tous ensemble et qu’on attend de lui. C’est tout de même impressionnant. Les tirs qu’il a pris – et mis – en prolongation,  ce sont des gros tirs. Peu de joueurs en son capables. On veut qu’il continue à avoir la confiance nécessaire pour franchir un cap. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Miami Heat en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés