NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
BRO
DEN21:00
CHA
ATL23:00
MIA
CHI0:00
PHI
TOR0:00
WAS
LAC0:00
DAL
SAC1:00
POR
OKC3:00
LAL
MIN3:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • BRO2.52DEN1.49Pariez
  • CHA1.65ATL2.15Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Vince Carter : « J’ai la mentalité d’un jeune dans le corps d’un quadragénaire »

C’est fait, Vince Carter a signé vendredi son contrat d’un an avec les Hawks. Il s’agira de sa 8e équipe en 20 ans, et sans doute de la dernière. À bientôt 42 ans, l’ancien vainqueur du Slam Dunk Contest ne gagnera jamais une bague, et sa reconversion comme consultant TV est évidente. Mais d’abord, il veut prouver qu’il a encore sa place sur un terrain.

« Je sais qu’en continuant de jouer, les médias, les fans et les gens peuvent être cruels. Du genre : « T’es vieux et tu joues contres des gars qui ont la moitié de ton âge. Tu ne devrais pas être là ». Mais c’est mon objectif, prouver que j’en suis capable. Je me suis beaucoup investi mentalement et physiquement dans ma préparation. »

« Je ne peux pas rester assis au bout du banc »

Loué de tous pour ses qualités humaines et son état d’esprit, Vince Carter assure qu’il n’est pas en pré-retraite et qu’il ne va pas se contenter de prendre deux millions de dollars sans rien faire.

« Rester assis au bout du banc, je ne peux pas le faire. Je ne suis pas comme ça. Je suis là depuis longtemps, et ce n’est pas mon truc » répète-t-il. « J’adore jouer ! J’ai la mentalité d’un jeune dans le corps d’un gars de 40 ans. Je reste la même personne. Mon approche reste la même. Mon éthique de travail et ma capacité à jouer sont les mêmes. Bien sûr, c’est limité. On me voit moins, mais je reste le même. »

C’est justement parce que les Hawks lui promettaient du temps de jeu et un rôle conséquent comme remplaçant que Vince Carter a opté pour cette équipe. Il en apprécie aussi le projet.

« Les changements qu’essaient de mettre en place les dirigeants sont positifs. Ça va dans le bon sens » estime-t-il. « On vit dans un monde où l’on veut tout tout de suite, mais la réalité, c’est que parfois ça ne se passe pas comme ça. Il y a le potentiel pour assembler le puzzle. Mon boulot, c’est de venir ici et de dire : « OK, je ne serai peut-être plus là dans quelques années mais si je peux aider à poser une partie des fondations et apporter quelques idées pour les guider vers le bon chemin, c’est ce que je vais faire. »

Ensuite, il sera temps de penser à l’après-basket, et Vince Carter veut quitter les terrains sans regrets, et sans faire l’année de trop.

« J’ai la crainte, lorsque ce sera fini, de ne pas être prêt pour la phase d’après. Aujourd’hui que je me rapproche de la fin, et peu importe le moment, je veux être certain d’être prêt pour la suite lorsque la porte se fermera et que je laisserai mes chaussures dans la salle ou quel que soit l’endroit où je les laisserai. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Atlanta Hawks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés