Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Atlanta : Justin Anderson, l’avocat de la défense du coach Lloyd Pierce

Drafté par Dallas en 2015 mais envoyé aux Sixers au cours de la saison 2016-17, Justin Anderson ne sera pas resté très longtemps en Pennsylvanie puis qu’après une saison et demie, il a déjà dû faire ses valises pour Atlanta dans le cadre de l’échange à trois entre les Hawks, le Thunder et Philadelphie, autour de Carmelo Anthony.

L’ailier a d’ailleurs appris l’échange d’une étrange manière : après des soins, sur une table de massage, en répondant à un coup de fil de son coach personnel, Drew Hanlen.

« Je lui demande ce qu’il se passe. Il me demande si je vais bien et je lui réponds : ‘Oui, je vais bien. Mon corps se sent bien. Je viens juste de me faire masser.’ Et il enchaîne : ‘Non, tu viens juste de te faire échanger, » raconte-t-il à The Athletic. « Après ça, j’ai arrêté totalement d’écouter ce qu’il me disait. C’est une situation marrante. Je ne l’ai pas appris par Twitter, Instagram mais sur mon propre temps de repos après un massage sympa. »

Des retrouvailles avec ses anciens coachs aux Sixers et aux Mavs

En Georgie, il retrouvera Lloyd Pierce, son ancien assistant-coach aux Sixers, récemment nommé coach des Hawks, et c’est peu de dire que Justin Anderson est heureux de renouer avec le stratège.

« Je lui ai dit la saison passée qu’il serait parfait pour un boulot de head-coach, simplement de par nos conversations ensemble, son engagement et son attitude sur le banc. Je pensais que je serai un membre de Philly cette saison et que je devrai l’affronter mais ça va être génial de jouer avec lui et d’établir quelque chose ensemble. »

Ironie du sort, Lloyd Pierce sera assisté de Melvin Hunt pour la partie défensive et Justin Anderson a également joué sous ses ordres lorsque celui-ci officiait aux côtés de Rick Carlisle à Dallas. Pour résumer, cette nouvelle transition devrait être aisée pour le joueur de 24 ans.

« Ils étaient tous les deux mes coachs défensifs et je connais leur standard. C’est une bonne chose en termes de relation. » dit-il au Atlanta Journal-Constitution. « Coach Pierce me comprend déjà. Il n’a pas beaucoup à faire avec moi, il sait déjà que je vais m’arracher. Je ne serai pas en-dessous de ses attentes. C’est une superbe opportunité pour nous de construire quelque chose ici. »

« Créer le chaos » en défense

Et Justin Anderson connaît parfaitement son rôle : à l’image du rookie Omari Spellman, il est prêt à laisser la lumière à Trae Young, l’autre nouveau venu, et de s’occuper des tâches obscures en défense.

« Nous voulons mettre de la pression. » lance l’ailier. « Nous sommes concentrés là-dessus, la pression et provoquer des ballons perdus. Nous voulons mettre nos mains sur la balle en défense. C’est un concept de jeu. Au regard du talent, de la jeunesse et de nos qualités athlétiques, ce n’est pas un coach qui aura peur des changements défensifs. Il veut créer le chaos en défense. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Atlanta Hawks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés