Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Plus posé, Paul George n’avait pas besoin des distractions d’une ville comme Los Angeles

Les fans des Lakers l’ont bien compris : Paul George a finalement fait une croix sur Los Angeles. Un vrai revirement pour le natif de la cité des Anges qui, à l’occasion du rassemblement de Team USA, l’a redit : jouer aux Lakers était son objectif au moment de quitter les Pacers, un an plus tôt. Il avait une nouvelle occasion d’y penser cet été, en sachant notamment que LeBron James avait des chances d’y atterrir.

Sauf que son transfert à OKC et son année là-bas ont définitivement changé ses plans. Plusieurs semaines avant le début de cette « free agency », il avait affiché, en privé, son intention de rester. Sans même daigner rencontrer les Lakers.

« C’était vraiment tentant, concède-t-il tout de même. Honnêtement, je voulais revenir à la maison. Mais encore une fois, j’ai été transféré à Oklahoma. J’aime la situation où je suis. J’ai décidé de rester un peu plus longtemps. »

En l’occurrence quatre ans donc, pour 137 millions de dollars. L’ailier va plus loin pour justifier ce choix en évoquant également l’évolution de ses envies en termes de cadre et de rythme de vie.

« Je suis père de famille désormais. À ce stade de ma carrière, je n’ai pas besoin de distractions, de grandes villes, de lumière sur moi. Car aussi belle soit la ville d’Oklahoma City, elle n’est pas beaucoup exposée. Mais ça me va. Je suis quelqu’un de posé. Je ne traîne pas dehors, dans les soirées ou aux avant-premières de cinéma. Après les matches ou les entraînements, je suis chez moi avec mes enfants et ma copine. »

« Russ savait depuis le début que j’allais rester. »

Russell Westbrook avait donc vu juste : George n’ira nulle part cet été. « Dis-leur que je suis un mauvais coéquipier ! », blague ce dernier alors que George fait face aux médias, après l’entraînement de Team USA. « Honnêtement, Russ ne m’a mis aucune pression, reprend plus sérieusement PG. Il savait depuis le début que j’allais rester. »

Un mois après cette signature, l’ancien Pacer ne regrette pas son choix car l’effectif continue de bouger, dans l’optique d’être plus compétitif encore. Paul George semble même impressionné par son GM, Sam Presti, « toujours agressif dans les transferts ».

Dennis Schroder ? « Le meilleur meneur remplaçant de la ligue. » Carmelo Anthony, pour lequel le meneur des Hawks a été échangé ? « Même si j’ai aimé jouer avec Melo, je comprends la décision des deux côtés. Ça n’a simplement pas fonctionné. » Reste maintenant à voir si la version 2018-2019 du Thunder fonctionnera mieux.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oklahoma City Thunder en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés