Matchs
hier
Matchs
hier
GIA155
LEB157
Pariez en ligne avec Unibet
  • DET6.45MIL1.06Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

David Robinson complètement désemparé au sujet de Kawhi Leonard

Le feuilleton Kawhi Leonard s’est achevé à San Antonio avec le départ du joueur pour Toronto. Néanmoins, de nombreuses questions subsistent car si la relation entre l’ailier et la franchise s’est évidemment dégradée, peu de gens comprennent réellement ce qu’il s’est passé, même dans l’environnement de l’équipe.

Interrogé par ESPN, David Robinson, légende du club toujours très proche de la franchise, n’a lui-même pas la moindre clef. Il avait d’ailleurs appelé le joueur à communiquer, tout en rappelant l’estime de l’équipe à son égard. En vain. Pour lui, il est inconcevable que le camp du joueur puisse reprocher aux Spurs d’avoir incité Kawhi Leonard à jouer blessé.

« C’est l’une des situations les plus étranges que j’ai vues depuis que je suis dans le basket professionnel. » répond sans détour l’ancien pivot des Spurs. « C’est un gars compliqué à comprendre, un gars compliqué à cerner. À San Antonio, nous avons la réputation de prendre soin de nos joueurs, peut-être trop d’ailleurs. Les gens nous critiquent pour reposer nos joueurs et, là, soudainement, nous en avons un qui dit avoir reçu des pressions pour qu’il joue. Généralement, nous ne risquons pas la santé de nos joueurs. »

« J’ai essayé de le joindre plusieurs fois, je n’ai jamais eu de réponse »

Rachel Nichols lui demande alors s’il a essayé de communiquer avec le neo-Raptor afin d’évoquer la situation. Le double champion NBA peine à contenir son éclat de rires.

« Est-ce que quelqu’un a parlé à Kawhi de tout cela ? » répète-t-il lui-même, hilare. « J’ai envie de dire que… j’ai parlé à son oncle mais… Kawhi est quelqu’un de fermé. Il est discret. J’ai essayé de le joindre à plusieurs reprises et je n’ai jamais eu de réponse. Je pense que, pendant toute la période où il était à San Antonio, j’ai tenté d’échanger plusieurs fois avec lui et je peux compter sur les doigts d’une main les mots qu’il a prononcés. »

Pour autant, David Robinson ne dit pas autre chose que Gregg Popovich : la relation était cassée et il était temps de passer à autre chose. Désormais, la franchise doit simplement se concentrer sur la saison à venir.

« Si quelqu’un n’est pas heureux, il doit aller quelque part où il peut jouer. Je pense que Pop et R.C (Buford, general manager) ont fait du bon boulot en faisant en sorte de trouver une réponse à nos besoins pour l’avenir. Nous allons de l’avant à partir de maintenant, je pense que nous sommes assez heureux avec cet échange et nous allons continuer de progresser. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés