NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
CHI1:00
IND
DET1:00
ORL
CLE1:00
PHI
BOS1:30
MIA
MEM1:30
BRO
MIN1:30
DAL
WAS2:30
SAS
NYK2:30
UTH
OKC3:00
POR
DEN4:00
PHO
SAC4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.31CHI1.62Pariez
  • IND1.32DET3.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Free Agency 2018 – Le Top 10 des meneurs de jeu

À six jours du début de la free agency, Basket USA vous propose de retrouver ses Top 10, poste par poste, des meilleurs joueurs disponibles à l’été 2018.

Nous démarrons aujourd’hui par le poste de meneur de jeu, avec beaucoup moins de talent que la saison passée. Pas de Stephen Curry ou de Kyle Lowry à l’horizon, mais deux trentenaires qui devraient prolonger dans leur formation. Quant à Isaiah Thomas, sa cote est en chute libre après ses malheurs depuis un an. À noter que Tony Parker va tester le marché, et il se prépare à quitter les Spurs s’il le faut…

Pour chaque joueur, nous précisons s’il est free agent protégé ou pas. Le statut de « protégé » via une qualifying offer permet à son équipe de s’aligner sur n’importe quelle offre extérieure pour le conserver.

1 – Chris Paul (33 ans – non protégé – 18.6 pts, 7.9 pds – Houston Rockets)

Le pari Chris Paul étant une grande réussite, les Rockets veulent assurément garder leur meneur de jeu. Mais à quel prix ? CP3 imaginait sûrement parapher un contrat maximum quand il a accepté l’an passé d’aller au bout de son contrat afin d’être transféré à Houston. Ce qui représente un risque non négligeable pour un joueur de 33 ans.

Reste qu’il n’y a aucune tension entre les deux camps, que le meneur a acheté une maison à « H-Town » et qu’il s’est fièrement affiché aux côtés de James Harden lors des NBA Awards la nuit dernière.

2 – Isaiah Thomas (29 ans – non protégé – 15.2 pts, 4.8 pds – Los Angeles Lakers)

Tout va très vite en NBA… Il y a un an, Isaiah Thomas terminait cinquième du vote pour le trophée de MVP et pensait attendre une saison avant de décrocher le plus gros contrat de sa carrière.

Mais Danny Ainge s’est servi de lui pour récupérer Kyrie Irving, puis Cleveland l’a transféré à Los Angeles en février, le tout avec une satanée blessure à la hanche qui l’a limité à 32 petits matchs. Opéré de nouveau fin mars, qui va prendre le risque d’engager le meneur ? On aura un oeil sur le Magic qui a grandement besoin d’un bon meneur de jeu.

3 – Rajon Rondo (32 ans – non protégé – 8.3 pts, 8.2 pds – New Orleans Pelicans)

Rajon Rondo a beaucoup voyagé ces dernières années avec cinq franchises différentes en quatre ans. Mais c’est bien à New Orleans que l’ancien Celte a semblé le plus épanoui, avec une nouvelle fois de très bons playoffs en fin de saison. Venu en Louisiane pour jouer le titre, il pourrait rapidement trouver un accord avec des Pelicans qui veulent le garder. Une fois le dossier DeMarcus Cousins réglé.

4 – Fred VanVleet (24 ans – protégé – 8.6 pts, 3.2 pds – Toronto Raptors)

Révélation de la saison à Toronto, Fred VanVleet a fini sur le podium pour le trophée de meilleur sixième homme. De quoi attirer l’oeil des autres franchises : il n’y aura pas beaucoup de jeunes meneurs aussi fiables que lui sur le marché de la free agency cet été. Mais avec un statut de free agent protégé, les Raptors pourront s’aligner sur n’importe quelle offre.

5 – Elfrid Payton (24 ans – non protégé – 12.7 pts, 6.2 pds – Phoenix Suns)

Débarqué d’Orlando en cours de saison, Elfrid Payton n’a pas beaucoup plus convaincu à Phoenix. À tel point que les Suns ne devraient pas le retenir et le laisser devenir free agent non protégé. Le garçon a du potentiel mais il doit absolument trouver davantage d’adresse au tir s’il veut garder à une place de titulaire en NBA.

6 – Derrick Rose (29 ans – non protégé – 8.4 pts, 1.5 pd– Minnesota Timberwolves)

7 – Tony Parker (36 ans – non protégé – 7.7 pts, 3.5 pds – San Antonio Spurs)

8 – Yogi Ferrell (25 ans – protégé – 10.2 pts, 2.5 pds – Dallas Mavericks)

9 – Dante Exum (22 ans – protégé – 8.1 pts, 3.1 pds – Utah Jazz)

10 – Shabazz Napier (27 ans – protégé – 8.7 pts, 2.0 pds – Portland Blazers)

Mentions : Michael Carter-Williams, Shane Larkin, Devin Harris, Raymond Felton, Shelvin Mack, Jarrett Jack, Andrew Harrison, Jose Calderon, Tim Frazier, Mario Chalmers…

LEXIQUE

Qualifying offer : Proposition faite par une franchise à l’un de ses joueurs dans la dernière année de son contrat rookie. Basée sur son ancien salaire, cette offre permet de prolonger le joueur pour un an et de s’aligner sur n’importe quelle offre faite au joueur par une autre franchise. Si le joueur ne rempile pas avec son équipe l’année de la qualifying offer, il est automatiquement libre la saison prochaine, et son équipe ne pourra pas alors s’aligner sur une offre.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés