NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Remettre Michael Porter Jr sur pied, le prochain défi des Nuggets

La santé de Michael Porter Jr. La question risque d’animer bon nombre de débats du côté de Denver où l’ancien ailier des Missouri Tigers a été sélectionné avec le 14e choix. Celle-ci a ainsi été au cœur des discussions hier, lors de la conférence de presse de présentation du joueur, attendu dans le Top 3 de la Draft 2018 avant qu’une blessure au dos ne le fasse chuter dans la hiérarchie pour finalement atterrir dans les Rocheuses.

La réalisation de son énorme potentiel reposera désormais sur sa capacité à se rétablir de son opération de l’hiver dernier au niveau des lombaires, afin de réparer une hernie discale l’ayant écarté des terrains presque toute la saison dernière.

Alors que les premières rumeurs d’une saison blanche se sont répandues dans la presse, à l’image de ce qu’ont vécu ses illustres aînés Joël Embiid, Ben Simmons ou encore Blake Griffin pour leur première année en NBA, du côté du joueur et du staff des Nuggets, l’heure est pour le moment à la confiance.

« Je ne suis pas inquiet sur le fait qu’il revienne en forme », a assuré hier Tim Connelly, président des opérations de basket des Nuggets. « On s’est penché sur les dossiers médicaux, nos médecins étaient là et on a eu suffisamment d’informations en main, examinées autant que possible, afin de prendre la décision la plus éclairée. Est-ce que ça vaut le coup ? Reviendra-t-il au niveau de jeu qui était le sien avant sa blessure ? On est confiant sur le sujet ».

La communication sera la clé

Qu’est-ce qui a donc pu effrayer de la sorte la dizaine de franchises qui a laissé filer Michael Porter Jr ? Celles-ci ont eu peur des possibles rechutes et douleurs récurrentes que le joueur pourrait rencontrer sur le long terme. Une mauvaise expertise médicale selon Tim Connelly, qui prône la communication afin d’établir une relation saine avec son rookie.

« La clé, c’est la communication et de faire comprendre au joueur qu’on se positionne dans son intérêt. C’est son corps, et finalement, il n’y a pas de meilleur expert sur ce qu’il ressent que Michael lui même ».

Dans la lignée de ses dernières déclarations, le joueur a fait part de sa motivation sans limite pour retrouver son jeu et évoluer au plus haut niveau.

« Je sais que je peux être un des meilleurs joueurs de cette ligue, c’est à moi d’atteindre ce niveau ». De quoi être opérationnel pour la Summer League ? « C’est la décision du coach. Je pourrais jouer, mais je pourrais aussi me soigner encore mieux ».

Des perspectives encourageantes

D’après plusieurs spécialistes de la question, Michael Porter Jr a toutes les chances de retrouver son meilleur niveau. Tout dépend de la façon dont on analyse les chiffres portant sur sa récupération après une opération qui ne dure en général pas plus d’une heure. D’après le centre universitaire de Californie du Sud, spécialiste de la question, le taux de récupération des patients opérés de microdiscectomie s’élèverait « de 90 à 96% avec de bons ou d’excellents résultats ».

Reste à savoir si la majorité des cas concerne des sportifs dont les corps sont mis à rude épreuve de manière quotidienne.

Clara Fischer, chirurgien de la colonne vertébrale, a pour sa part confié à SB Nation qu’un risque de rechute existait et que « 10 à 12% des patients en contractent dans les 5 à 10 ans suivants l’opération ». Un taux relativement bas qui pourrait en plus laisser l’opportunité à Michael Porter Jr de s’épanouir pendant quelques années au minium avant de devoir repasser sur le billard, dans le pire des cas. 

Le dernier mot est revenu à Josh Kroenke, président de la franchise également présent à la conférence de presse. Également à la tête d’une franchise de NHL (Colorado Avalanche), le propriétaire a fini par se laisser convaincre par son staff devant l’opportunité de réaliser ce beau coup.

« On encourage les joueurs à être ouverts et honnêtes à propos de ce qu’ils ressentent parce qu’on veut faire le bon choix pour eux. Qu’il puisse jouer la semaine prochaine ou dans les années à venir, ça reste à voir. Mais on va tous se mobiliser avec notre staff, nos coaches, jusqu’au dirigeants et au propriétaire ».

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *