Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Draft 2018 : Grayson Allen se souvient de ses oppositions avec Donovan Mitchell

Testé hier à Utah au même titre que trois autres prospects prévus en milieu de premier tour, l’arrière-ailier Grayson Allen (15.5 points, 3.3 rebonds, 4.6 passes à Duke cette saison) s’est rappelé aux bons souvenirs de ses confrontations avec Donovan Mitchell, lors de la saison 2016-2017 notamment.

Ce 14 janvier, à l’occasion d’un match entre Duke et Louisville, l’arrière du Jazz révélé cette saison avait administré une claque subtile à son adversaire direct alors que les deux protagonistes s’étaient retrouvés à terre.

Opération séduction

Face aux médias, Grayson Allen (qui traîne une belle petite réputation de « dirty player ») a eu à répondre de cet incident alors que les deux joueurs pourraient se retrouver sous le même maillot dans un futur proche. Mais que les fans du Jazz se rassurent, tout est oublié !

« C’était un grand joueur, c’était très intéressant », s’est rappelé Grayson Allen à l’issue de son pre-draft workout. « La première fois que nous l’avions joué, tout ce que nous avions sur notre scouting report, c’était deux dunks de fou passés durant la saison. On nous disait : « Ce gars est un athlète, ne le lui laissez pas l’opportunité de placer une claquette-dunk près du cercle. Et puis l’année suivante, on a eu droit à de longs clips. Le gars envoyait des tirs en sortie d’écran. Il tirait à 3-points, il avait toujours ce côté athlétique qui lui permettait de finir près du cercle. C’était aussi un très bon défenseur ».

La montée en puissance de Donovan Mitchell avec le Jazz cette saison a été suivie de près par Grayson Allen qui en a également profité pour se placer en vue d’une éventuelle collaboration.

« Il avait énormément progressé d’une année sur l’autre et bien sûr, il a poursuivi sur le même voie cette saison. Il a eu une année rookie incroyable. Je l’ai beaucoup regardé jouer (…) Je crois toujours que mon meilleur basket, c’est le jeu sans ballon. Si je jouais ici aux côtés de Donovan Mitchell, je lui donnerais beaucoup d’espace, en coupant, en étant un shooteur, et juste un gars qui joue pour lui, mais je pourrais aussi gérer la balle et mettre en place l’attaque, car je me suis habitué à faire ça ces deux dernières années ».

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *