Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Encore une « année perdue » pour Kyle Lowry

Que retenir de la saison 2017-2018 des Raptors ? La première place à l’Est et le record de franchise (59 victoires), portés par un ajustement majeur dans le jeu offensif ? Ou bien la nouvelle élimination prématurée en playoffs, face aux Cavaliers après un sweep sévère ? Kyle Lowry, lui, semble avoir déjà fait son choix.

Pour qualifier cette saison, le meneur ne mâche pas ses mots et parle même d’une « année perdue ». 

« On avait le sentiment qu’on pouvait aller en finale, c’était notre objectif », dit-il, le visage grave. « Pour être les meilleurs, il faut battre les meilleurs. Mais on a continué à échouer face à l’équipe qui a fait la finale NBA ces trois dernières années. »

Les Cavs sortaient pourtant d’une longue et dure série face aux Pacers, terminée sur un Game 7. Là où les Raptors avaient eu besoin d’une manche en moins pour battre les Wizards. Pourtant, selon Kyle Lowry, son équipe a laissé Cleveland dans une position « trop confortable » dès le premier match, « pour obtenir les shoots qu’ils voulaient, les matchups qu’ils voulaient… ».

« Nous n’étions pas prêts à être aussi physiques que nous le devions. On a fait un super travail en saison régulière, mais les playoffs sont tout simplement différents. »

Soutien affiché pour Dwane Casey

Surtout lorsque se présente en face, « l’un des plus grands joueurs de tous les temps », en la personne de LeBron James. Ce dernier a « tué » les derniers espoirs de Toronto avec son shoot au buzzer improbable, pour remporter le Game 3. Un Game 3 également marqué par la défaillance de DeMar DeRozan, scotché sur le banc durant le money time, et à qui Kyle Lowry s’en était même pris durant un temps-mort.

Malgré une série cauchemar terminée sur une expulsion, l’arrière réaffirme son envie de faire tomber le King à l’avenir : « En tant que compétiteur, on veut l’affronter parce que l’histoire est plus belle une fois que vous détrônez un grand. » « Il y avait une opportunité juste là, nous ne l’avons tout simplement pas saisie », complète le meneur remplaçant Fred VanVleet. « Ces playoffs vont nous rester en tête tout l’été. »

Un été qui pourrait également être synonyme de changement pour la franchise du Canada. Malgré le soutien affiché par Tyronn Lue, le nom de Dwane Casey est mentionné parmi les rumeurs de départ. Pour le défendre, le coach peut justement compter sur le tandem Lowry – DeRozan. « Je dois lui donner crédit pour toute ma réussite, j’aurais toujours le plus grand respect pour lui », livre l’arrière. « Il est l’un des meilleurs coaches et j’ai toujours cru en lui », renchérit le meneur.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toronto Raptors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés