Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Julius Erving regrette que les Sixers n’aient pas choisi Jayson Tatum…

Comme sûrement pas mal de monde à Philly, Julius Erving regrette que les Sixers n’aient pas mis leur grappin sur Jayson Tatum plutôt que Markelle Fultz à la dernière draft. « Il aurait probablement dû être le first pick » assure-t-il. Facile à dire avec le recul : comme le rappelle Fultz, il n’y avait pas beaucoup de doutes sur sa cote il y a un an.

« J’ai prouvé pourquoi j’étais le premier choix à la fac, et ils m’ont drafté en n°1 » a-t-il réagi aux propos de la légende locale. « Maintenant je suis ici et tout ce que je peux faire c’est progresser, c’est tout. »

Sa blessure à l’épaule reste un coup du sort que personne ne pouvait prévoir. Pour le reste, Philly n’avait de toute façon pas besoin d’un ailier comme Tatum ou d’un meneur comme Lonzo Ball, les deux autres noms qui se dégageaient à l’époque de la Draft. A l’arrivée, c’est Boston qui a très bien joué le coup puisque Danny Ainge aurait tout de même sélectionné Tatum comme premier choix, récupérant au passage un autre premier tour de draft dans la transaction.

« Il était là. J’imagine que c’était une question de poste. On a pris Fultz. Philly a pris Fultz » poursuit Julius Erving chez ESPN. « Évidemment c’est son année rookie, je pense qu’il le sera à nouveau l’an prochain, un peu comme Ben Simmons, à cause des blessures. »

Un bel hommage à Tatum

En réalité, ce qui rend le choix Fultz d’autant plus rageant, c’est la qualité de la dernière Draft avec un Jayson Tatum, considéré comme le meilleur joueur du Top 5 pour l’instant.

« Il est incroyable » s’émerveille Dr. J. « Quand vous avez un joueur qui peut élever son niveau de jeu au moment des playoffs, vous tenez quelqu’un de spécial parce que normalement après l’université, c’est dur de passer à l’étage supérieur. C’est pour ça qu’il n’y a qu’une poignée de joueurs qui y arrivent. J’aime Tatum, j’aime ce qu’il apporte. »

Un hommage prononcé avant le Game 2 qui a vu l’ancien de Duke compiler 21 points en 33 minutes dans la victoire des siens. Pendant que Ben Simmons se trouait complètement avec un petit point.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés