Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.28UTA1.55Pariez
  • MEM2.22LOS1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Nuggets écartent les Lakers au forceps

Avec trois joueurs au-dessus de la barre des 20 unités (Millsap, Jokic, Murray), les Nuggets ont du mettre le bleu de chauffe dans le money time pour se défaire de coriaces Lakers (125-116). Comme les Clippers ont dominé les Cavaliers, Denver reste 9e de la conférence Ouest, à égalité avec le Jazz, mais dans la manière et le résultat, c’est un succès très encourageant après les revers face à Dallas et Cleveland.

Aucun tour de chauffe pour démarrer la rencontre. Les Nuggets tirent de loin, alors que les Lakers se contentent de donner des ballons dessous à un Brook Lopez inspiré (10-10). Les pistoleros locaux sont de sortie, et enchaînent les banderilles longue distance pour creuser un premier écart, mais les Lakers ne se laissent pas trop distancer malgré une défense plus que douteuse de certains de ses joueurs (23-17).

Gary Harris, l’homme à tout faire

Les hommes de Luke Walton ne baissent pas les bras, et sortent également leurs arguments derrière la ligne à 3-points pour tenter de calmer les ardeurs locales. Mais Mike Malone possède un banc large et talentueux, et ses hommes poursuivent leur séance de tirs. Jokic et Millsap ont marqué la moitié des points de leurs, et les Nuggets tirent à 60% de réussite pour prendre logiquement ce premier quart (37-28).

Sous les panneaux, Juancho Hernangomez et Julius Randle se livrent à un duel intéressant, une complète opposition de style, dès les premières séquences de ce second quart. Les hommes du Colorado gardent la main sur le match, même si Isaiah Thomas a l’air en jambes en attaque (47-40). Les seconds couteaux de Walton sont affutés, et voici les visiteurs qui soufflent dans le cou des locaux, qui se reposent trop sur leurs lauriers.

Mike Malone s’agace, et prend un premier arrêt de jeu pour regrouper les siens (49-46). Ce temps-mort va remettre les locaux sur les rails, qui vont de nouveau faire valoir leurs shooteurs pour redonner un peu d’air aux pensionnaires du Pepsi Center (57-47). Gary Harris fait une prestation à l’image de sa saison jusqu’à présent, très solide, et ne rate qu’un seul tir en 18 minutes de jeu pour l’instant (12 points). Les Lakers s’accrochent aux branches et ils terminent cette première mi-temps à seulement une possession de retard (65-62).

Les Lakers tiennent la corde, puis s’écroulent

Cette seconde période démarre sur la même dynamique que la première : les Nuggets sont devant, mais n’arrivent pas à distancer des Lakers qui s’accrochent tant bien que mal (75-69). Kyle Kuzma et Julius Randle tirent leur épingle du jeu côté Angelino, et les hommes de Walton montrent de beaux automatismes alors que leur saison est dorénavant sans enjeu.

Sur un tir primé de Ball, puis sur une claquette de l’ancien joueur de l’université d’Utah, les visiteurs passent enfin devant (91-90). Millsap pousse un coup de gueule sur certains de ses jeunes coéquipiers coupables selon lui d’oublis défensifs. Les locaux sont perturbés, mais les joueurs de la cité des anges n’ajustent pas leur mire et ne décollent pas au tableau d’affichage. L’intensité du jeu s’en ressent, et les fans se font de plus en plus silencieux. L’entrée de Zubac apporte de la viande dans la raquette californienne, et ceux-ci terminent ce quart avec seulement deux points d’avance (96-94).

À douze minutes du terme, le momentum est côté Lake Show, mais Thomas veut trop tirer la couverture à lui, ce qui ralentit la dynamique positive des siens. À trop vouloir en faire, l’ancien Cavalier fait trop d’erreurs qui coûtent des possessions à son équipe. Malgré ça, ses coéquipiers continuent de garder le cap, et gardent un petit point d’avance (101-100). À l’entrée du money time, les deux équipes sont au coude à coude et les contacts se font de plus en plus rugueux.

Caldwell-Pope plante deux banderilles de suite, mais les Nuggets restent en vie par Harris, une nouvelle fois décisif. Jamal Murray se joint à la fête et provoque les contacts dans la raquette, ou ressort pour servir ses coéquipiers qui retrouvent leur adresse initiale. Les Lakers flanchent, et encaisse un 18-6 dans les 4 dernières minutes qui leur sera fatal. Le Pepsi Center est debout pour applaudir ses guerriers du soir, qui auront passé la vitesse supérieure au meilleur moment pour mettre les Lakers à genou (125-116).

Nuggets / 125 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
P. Millsap 30 8/12 2/3 3/3 0 6 6 1 3 0 2 3 21 25
W. Barton 39 5/11 3/5 0/0 1 4 5 5 1 1 1 0 13 17
N. Jokic 33 8/14 1/3 4/4 3 3 6 6 2 2 3 0 21 26
J. Murray 35 5/12 2/5 10/11 0 3 3 8 0 4 4 1 22 26
G. Harris 39 6/10 5/8 2/2 0 5 5 5 2 3 1 0 19 27
J. Hernangomez 19 3/7 0/3 1/1 1 3 4 0 1 0 1 0 7 6
T. Lyles 11 1/6 0/1 0/0 0 2 2 2 2 0 0 0 2 1
M. Plumlee 18 2/4 0/0 4/6 2 3 5 2 3 0 0 2 8 13
D. Harris 16 4/7 2/3 2/3 0 0 0 1 2 0 0 0 12 9
Total 42/83 15/31 26/30 7 29 36 30 16 10 12 6 125
Lakers / 116 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
J. Randle 29 6/12 0/0 6/9 1 5 6 4 4 1 4 0 18 16
K. Kuzma 39 5/10 2/3 2/2 2 4 6 3 2 0 1 0 14 17
B. Lopez 32 12/18 3/7 2/3 1 4 5 2 5 0 0 2 29 31
L. Ball 38 7/16 1/8 0/0 3 5 8 8 2 4 4 1 15 23
K. Caldwell-Pope 39 5/11 5/10 2/2 2 7 9 1 2 1 1 0 17 21
T. Wear 9 2/5 1/3 0/0 0 2 2 0 2 0 0 1 5 5
I. Zubac 9 0/4 0/0 0/0 2 3 5 0 2 0 0 1 0 2
T. Ennis 17 3/3 2/2 0/0 1 0 1 3 2 1 3 1 8 11
I. Thomas 29 5/13 0/2 0/0 0 2 2 4 2 1 2 0 10 7
Total 45/92 14/35 12/16 12 32 44 25 23 8 15 6 116

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires