Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.22UTA1.58Pariez
  • MEM2.22LOS1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Warriors se défoulent sur les Clippers : + 28 !

Quoi de mieux pour les Warriors qu’un match au Staples Center face à leur punching ball préféré pour réagir ? Rien ! Méconnaissables la veille, les champions en titre ont sorti leur meilleure performance de la saison pour dominer les Clippers pour la onzième fois de suite (141-113). Dans le sillage de Stephen Curry (31 points, 7/11 de loin, 6 passes, 5 rebonds), l’attaque de Golden State a tourné à plein régime, terminant le match avec 141 points sur 37 passes décisives contre seulement 12 balles perdues, et 58% de réussite aux tirs ! Leur défense a été tout aussi efficace, limitant Blake Griffin à dix tentatives pour 16 points.

Des champions appliqués

Après leur 26 balles perdues de la veille face à Detroit, les Warriors entament cette confrontation face aux Clippers avec application  et adresse. Huit points de Stephen Curry, dont deux tirs de loin, leur donnent l’avantage mais Patrick Beverley lui répond aussitôt (16-16). Petit à petit, la défense des champions en titre fait la différence et leur permet d’installer le jeu en transition. Kevin Durant prend alors le relais de Curry en ajoutant dix points pour donner six longueurs d’avance aux Dubs (34-28).

Peu inspirés offensivement, les Clippers s’en remettent à l’adresse de Danilo Gallinari, déjà auteur de douze points, pour rester dans le sillage de leur adversaire (40-39). Alors que Curry et Durant, qui ont tous deux joué l’intégralité du premier quart temps pour la première fois de la saison, se reposent, les Warriors peinent à marquer, malgré l’agressivité vers le cercle de Draymond Green, mais les hommes de Doc Rivers n’en profitent pas pour prendre les devants.

Plus inquiétant encore, Blake Griffin, bien défendu par Green, Durant et Bell, n’est que l’ombre de lui même. Il faut attendre la dernière minute de la mi-temps pour le voir enfin tenter quelque chose mais le mal est déjà fait. Rigoureux, les Warriors terminent leur meilleure mi-temps de la saison sur un 28-14 grâce à plus de 60% d’adresse et déjà plus de dix points pour toutes leurs stars, le tout avec seulement quatre balles perdues (74-57).

Le Staples Center encourage les Warriors !

Au retour des vestiaires, les Warriors ont besoin de deux minutes, et deux fautes offensives de Pachulia, un marcher de Thompson, une passe dans les tribunes de Green, pour perdre autant de ballons qu’en première mi-temps et voir les Clippers revenir à -9 (80-71) ! Une gueulante de Steve Kerr suffit à remettre les champions en titre dans le droit chemin. L.A. n’a aucune solution face à leur intensité défensive et leur donne munition après munition pour partir en transition. La sanction ne se fait pas attendre. Un buzzer beater à 3-points de Stephen Curry, auteur de 15 points dans ce quart temps, ponctue un 17-5 pour terminer la période (107-86).

Sur fond de « MVP, MVP » et « WAAAARRRIORS », le Staples Center se transforme brièvement en Oracle Arena pour le garbage time. Cette nuit, les Clippers sont retombés sur terre mais ça n’enlève rien à leur bon début de saison. Les Warriors eux auront l’occasion de d’enchainer un deuxième match de haut niveau face aux Spurs à San Antonio qui restent sur trois revers de suite.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires