Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Face aux attaques des Warriors, Billy Donovan prend la défense de Russell Westbrook

La rivalité entre Golden State et Oklahoma City n’est pas près de s’arrêter. Après les rencontres tendues sur le parquet et la signature de Kevin Durant dans la Baie, le dernier livre de Jack McCallum vient ajouter une étincelle de plus dans la relation déjà bouillante entre les deux franchises, L’ouvrage, nommé « Golden Days: West’s Lakers, Steph’s Warriors and the California Dreamers who Reinvented Basketball » relate notamment la création de l’équipe des Warriors et son arrivée au sommet avec les commentaires anonymes de plusieurs membres de l’effectif. Et l’un des sujets évoqués n’est autre que Russell Westbrook.

Dans ce livre, les Warriors assurent que le MVP en titre est un joueur facile à défendre, des propos confirmés par le journaliste d’ESPN Zach Lowe dans son podcast, qui a interrogé les champions 2017 à ce sujet.

« Plusieurs Warriors expliquent dans le livre de Jack McCallum à quel point ils n’ont pas peur de Westbrook, à quel point le style de jeu de Russ est si facile à défendre, que c’est un jeu d’enfant pour eux. »

Une provocation de plus dans la guéguerre entre les deux camps, comme il y en a déjà eu et comme il y en aura d’autres encore. Si Westbrook n’a pas commenté ces propos, son entraîneur Billy Donovan est monté au créneau face à la presse, refusant un temps de réagir avant de s’épandre sur le cas de son meneur star.

« Pour moi, Russell est l’un des meilleurs joueurs du monde assure l’entraîneur du Thunder à NewsOK. ‘Il joue à un niveau si élevé depuis longtemps. Je crois que l’on doit regarder ce qu’il a été capable de faire et il a été excellent pour nous. »

« Russell est tellement difficile à contenir »

Avec 27,3 points, 10 rebonds, 9,5 passes mais 37,5% au tir et une kyrielle de balles perdues, Westbrook a soufflé le chaud et le froid contre les Warriors la saison passée. Obligé de prendre tout le poids de son équipe – bien moins talentueuse que les Warriors – sur le dos, le numéro 0 d’OKC a forcément eu plus de difficultés contre l’armada californienne.

« La saison dernière, notre équipe était évidemment différente de ce qu’elle était lors de ma première saison, rappelle Billy Donovan, et cette saison, on avait vécu une série folle contre eux, en menant 3-1. Et je pense que Russell en était grandement responsable. »

Le coach d’OKC défend en bloc son joueur malgré les attaques. Avec les renforts de Paul George et Carmelo Anthony, le Thunder devrait être bien plus armé pour rivaliser cette saison. Surtout, il compte encore sur les exploits de son génial meneur pour faire la différence et faire taire quelques langues.

« Russell a fait un travail fantastique et il est vraiment dur à défendre. Il offre un tel défi à la défense adverse avec sa vitesse et son intelligence. Que ce soit sur demi-terrain ou en transition, il est tellement difficile à contenir. »

Westbrook et les Warriors seront en tout cas particulièrement scrutés le 23 novembre prochain pour la première confrontation entre les deux équipes cette saison, à la Chesapeake Arena d’Oklahoma City.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oklahoma City Thunder en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés