Matchs
NBA hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND1.66CHA2.28Pariez
  • BOS1.75WAS2.13Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Blazers n’excluent pas d’échanger leurs trois premiers tours de Draft

Présent à Chicago pour le Draft Combine, Neil Olshey est, comme tous les autres GM de NBA, à la recherche de la perle rare qui viendra valoriser son effectif.

En l’occurrence, le GM des Blazers n’est pas sous pression pour la prochaine draft, dans laquelle Portland dispose de trois choix : 15e, 20e et 26e. Avec sa traction arrière Damian Lillard – CJ McCollum, respectivement à 26 et 25 ans, Olshey n’a pas l’intention de bousculer la hiérarchie solidement installée en Oregon.

« On reconstruit notre franchise en se basant sur la progression de Damian Lillard et on a eu la chance de faire les playoffs ces deux dernières années », explique Olshey dans une interview pour NBA.com. « [Pour la draft], on prendra la meilleure décision pour le long-terme. Si c’est trois rookies, ce sera trois rookies. Si c’est une somme de trois choix de draft pour obtenir un joueur d’impact, alors, on le fera. On a un propriétaire qui nous permet d’avoir une masse salariale élevée. Il aime qu’on possède des jeunes talents. Dans un petit marché comme Portland, on a eu du succès avec les drafts et le développement de nos jeunes joueurs. »

Construire autour du « Big Three » local

Si Ivan Rabb est un choix intéressant par sa relation privilégiée avec Damian Lillard, les Blazers auraient également un oeil sur la star universitaire locale, Dillon Brooks, mais pourquoi pas sur d’autres anciens Ducks.

En tout état de cause, ces trois choix de draft pourraient aussi bien être regroupés pour un échange intéressant (et pourquoi se débarrasser au passage d’un contrat embarrassant tels que celui d’Evan Turner voire de Meyers Leonard) qu’être conservés et développés dans le laboratoire de Rip City.

« On avait la plus jeune équipe de la ligue cette année, et la plus jeune équipe qualifiée en playoffs pour la deuxième année de suite. On s’aligne sur la progression de nos jeunes stars, Damian Lillard et CJ McCollum, qui n’ont pas encore atteint leur meilleur niveau. On peut donc être encore plus patient. On estime avoir une grande marge de progression et on n’est pas dans l’urgence. Tous nos joueurs sont sous contrat ou on contrôle leurs droits. On construit sur du long-terme. Le but est de ramener le titre à Portland. Notre objectif est de trouver d’autres stars pour entourer Lillard, McCollum et Nurkic. »

Le Big Three des Blazers est effectivement bien en place, formé depuis la mi-saison passée, mais suffisamment convaincant pour construire autour.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires