Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.72CLE2.13Pariez
  • BRO1.52IND2.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Hall Of Fame : les larmes de Karl Malone

La magie a encore opéré. Comme l’an passé, la traditionnelle cérémonie d’intronisation au Hall Of Fame a offert son lot de frissons et de joie. Revoir sur la même scène toutes ces légendes passées reste un grand moment chaque année.

Surtout lorsqu’il s’agit notamment de célébrer la Dream Team 92, Scottie Pippen et Karl Malone. Michael Jordan était là pour représenter Pippen, mais aussi en tant que membre de la Dream Team. Mais il s’est tu. Pas un mot. Son discours de l’an passé où il avait allumé tous ses détracteurs était encore dans toutes les mémoires…

A l’inverse de Jordan, Pippen a d’ailleurs été très humble se contentant pendant huit minutes de remercier tout le monde. De sa famille à Nike, en passant évidemment par Michael Jordan.

« C’était tellement précieux pour moi en tant que joueur de voir quelqu’un qui partageait la même passion, la même détermination et le même amour pour le jeu. Qui aurait pu penser que ce numéro 23 serait là, à mes côtés au Hall Of Fame, 23 ans plus tard… »

« MJ, tu as touché tellement de vies, mais tu as surtout changé la mienne. Merci d’avoir été le meilleur coéquipier. Je n’oublierai jamais cette expérience, et je profiterai à jamais de notre relation. »

Quant à Malone, que l’on connaissait comme un gros dur sur les parquets, il a été submergé par l’émotion. Et on vous a traduit une grande partie de son discours où il a rendu hommage à Larry Miller, propriétaire du Jazz décédé l’an passé, et à sa mère, morte il y a 7 ans jour pour jour.

Je tiens à remercier la NBA pour avoir accueilli un petit morveux de Louisiane. J’espère que j’ai fait honneur à ce sport et aux anciens. Je n’avais qu’un seul but : donner le meilleur de moi-même. Le reste, ce sont les autres. Moi, je ne suis là que grâce aux autres. Tout le monde sait que j’aime la nature et la chasse. J’aime ça car tout est parfait dehors. Et pour en arriver là, devant vous ce soir, il a fallu que tout soit parfait. J’étais choisi par Utah. J’ai eu John Stockton à mes côtés. J’ai eu Jerry Sloan et Frank Layden comme entraîneurs.
Je veux remercier tous ceux avec qui j’ai joué et contre qui j’ai joué. Je vous remercie d’avoir fait de moi une meilleure personne et un meilleur joueur. Ces gars-là (ndlr : il montre le public) sont également des gens formidables. Vous ne savez pas tout ce qu’ils font en coulisses. Et puis, je voudrais dire merci à Larry Miller pour avoir cru en moi. Il n’est plus avec nous… Je remercie le club de Utah d’avoir cru en moi. Peut-être que je n’ai pas répondu toujours à vos attentes. Peut-être qu’il aurait fallu que je fasse certaines choses différement. Mais sachez que j’ai essayé d’être le meilleur possible.
Et puis (ndlr : il prend une grande respiration), je tiens à dire qu’il y a 7 ans jour pour jour ma mère décédait. Ironie du sort, 7 ans plus tard, me voilà au Hall Of Fame. Si je suis là, c’est grâce à elle. Merci à tous d’être venus. Je le dis à mes amis et ma famille : vivez votre vie comme vous aimeriez qu’on se souvienne de vous. Essayez de rendre la vie meilleure, et ne cherchez pas le succès si vous ne voulez pas le partager.

Pour la Dream Team, c’est Magic Johnson et Larry Bird qui ont monopolisé la parole. Magic a rappelé combien il s’était battu pour convaincre Bird de participer à cette aventure alors que la star des Celtics avait le dos en vrac.

Et c’est Bird qui lui a volé la vedette en chambrant sur la rivalité entre l’équipe de 1960 (Jerry West, Oscar Robertson…) et la Dream Team 92.

« Ils devaient être plus costauds que nous car nous n’aurions jamais accepté de mettre 6 jours pour traverser l’océan, et rejoindre Rome ».

Sur la scène, ils étaient tous là. Tous les joueurs de cette fameuse Dream Team. Cela faisait 18 ans qu’il n’avait pas été réunis. La dernière fois, c’était sur la plus haute marche du podium, à Barcelone.

C’est aussi ça la magie du Hall Of Fame.

Karl Malone

Scottie Pippen

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés