Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BRO144
ATL127
CLE105
PHI128
IND110
NYK99
WAS128
LAL110
DAL65
SAC68
NOR51
MIA68
DEN18
TOR18
News

Décollage imminent pour les Etats-Unis pour le talentueux Jaylen Hoard

jaylen-hoardRemporté haut la main par les Etats-Unis, vainqueur 96-56 en finale face à la Turquie (la Lituanie complétant le podium), le dernier mondial des moins de 17 ans a également permis la révélation d’un énorme talent au sein de l’équipe française, qui a fini à la 6e place. Son nom ? Jaylen Hoard (2m03, 17 ans). 

Fiston d’Antwon Hoard (champion de Pro B et MVP de la finale en 2008) et Katia Foucade, deux anciens joueurs professionnels, Jaylen est en train de faire décoller sa carrière. Auteur d’un tournoi de très haut niveau, à 22 points, 6 rebonds, 3 passes en 29 minutes de moyenne, le tout à 52% à deux points, il a également réalisé un match dantesque à 41 points à 15/28 aux tirs, plus 8 rebonds face à la Corée du Sud. Tout simplement un record (égalé, avec l’Australien Isaac Humphries en 2014) de compétition !

Licencié dans la région de Montpellier, Jaylen Hoard va littéralement décoller pour la suite de sa carrière, puisqu’il a décidé de quitter le pôle France pour un lycée de Caroline du Nord, la Wesleyan Christian Academy de High Point.

« Mes parents connaissent Keith Gatlin, le coach de l’équipe, et je connais aussi l’école. C’est un bon lycée et j’ai donc décidé de sauter le pas. J’ai envie de jouer contre d’autres joueurs aux Etats-Unis. Il y a beaucoup de bons joueurs là-bas, donc ça va me pousser, » a-t-il déclaré pour Scout Hoops.

Caroline du Nord puis Washington a priori

Et il semblerait même que son avenir immédiat soit tout tracé puisqu’après la Caroline du Nord, ce sera direction le Nord-Ouest et la fac de Washington. La fac de Brandon Roy, Detlef Schrempf ou encore Terrence Ross… mais surtout celle de Katia Fourcade, sa mère. Une sorte de rite de passage, donc.

Second d’une fratrie de cinq enfants, Jaylen a grandi dans l’univers basket. Il a commencé à jouer dès l’âge de 3 ans. Sa marraine n’est autre qu’Edwige Lawson-Wade, l’ancienne meneuse internationale. Seul hic dans son parcours, deux années blanches de 14 à 15 ans, à cause de nombreuses blessures dues à sa croissance.

Mais cette crise semble bien révolue ! Après avoir brillé au Jordan Brand Camp de Zagreb, où il a fini meilleur marqueur en finale avec 20 points, Jaylen Hoard ne s’arrête plus. Et il a même des airs de Boris Diaw jeune, quand on le voit partir en pénétration sur des appuis décalés tout en élégance et en contrôle. Encore perfectible dans le tir extérieur, il a par contre une vraie facilité, une fluidité, dans le jeu offensif.

Génération 99 et donc classe de draft de 2018, Jaylen Hoard fait partie du même cru que Bol Bol, le fiston de Manute, et Shareef O’Neal, le rejeton du Shaq, rien que ça ! Son expérience à venir aux Etats-Unis devrait idéalement le préparer pour le défi de la NCAA dans deux ans.

Ses highlights lors du dernier Mondial des moins de 17 ans

Son match historique à 41 points

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *