Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.08TOR1.75Pariez
  • BRO1.13LOS6.6Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Arbitrage : la NBA répond aux « théories du complot »

green-G4Entre les erreurs d’arbitrage de la série Spurs-Thunder et la non-suspension de Draymond Green, les commissions d’arbitrage et de discipline de la NBA sont dans le collimateur des joueurs et des observateurs. Certains vont même jusqu’à parler de « complot » pour favoriser les Warriors et/ou les stars de n’importe quelle équipe.

Interrogé sur ESPN Radio, Adam Silver a donné des précisions sur le cas Green.

« On appelle les arbitres, on appelle les joueurs… »

« J’entends tout ça, et c’est le sujet le plus sensible pour moi car ça touche au coeur de l’intégrité de la NBA, et franchement de la mienne. Tout ce que je peux dire, c’est qu’on fait du mieux possible. Je sais ainsi que ce fut une décision très serrée lorsque nous avons transformé le coup de pied de Draymond en Flagrant II, et décidé de ne pas le suspendre. Sur ce type d’action, nous effectuons une enquête complète la jour suivant. On s’entretient avec les arbitres. On appelle les joueurs impliqués, et au final, nous avons estimé que ce coup de pied n’était pas intentionnel, et qu’il ne visait pas l’entre-jambes d’Adams. C’était en revanche un geste dangereux et imprudent et avons décidé de transformer le faute en Flagrant II.”

Comment réagit-il aux déclarations de Kevin Durant qui assure que les meilleurs joueurs des meilleures équipes sont protégés ?

« Je suis en NBA depuis très longtemps et j’entends parler de ces théories du complot chaque année. Ce n’est pas uniquement cette année, et je dirais qu’OKC possède deux joueurs de renommée mondiale. La différence de la taille de marché n’a pas de sens puisqu’on est dans un marché global. Les joueurs peuvent être des superstars n’importe où. Au final, je peux juger que nous n’avons aucune préférence pour tel ou tel marché, ou telle ou telle équipe. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires