Pariez en ligne avec Unibet
  • DAL1.8LA 2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Au tour de Scottie Pippen de minimiser le niveau des Warriors 2016

curry-clippers-warriorsQuatrième équipe de l’histoire à atteindre la barre des 69 victoires, Golden State peut toujours battre le record des 72 victoires des Bulls 1996, considérés comme la meilleure équipe de l’histoire. Malgré un niveau de jeu incroyable dans une NBA fortement concurrentielle, les anciens ne le voient pas forcément d’un bon oeil. Régulièrement critiqué par les anciens, Golden State ne cesse de voir son actuelle domination nuancée par les figures historiques de la ligue.

Cette fois, c’est Scottie Pippen, l’une des pierres angulaires de l’équipe légendaire de Chicago, qui donne son avis sur une confrontation imaginaire entre les deux équipes.

« Les Bulls en quatre matchs. Je ne pense pas que nous leur laisserions un match » a t-il déclaré au Dan Patrick Show, avant d’imaginer la configuration de la rencontre. « Je pense que Michael (Jordan) prendrait Klay (Thompson). Je prendrais Steph (Curry). Ma taille et mon envergure le gêneraient, je pourrais le tenir sous les 20 points. »

Rappelons tout de même à Pippen que ses adversaires en Finals faisaient régulièrement leurs « stats » face à lui. Comme par exemple Dan Majerle et Richard Dumas en 1993 qui n’avaient pourtant pas le niveau d’un Curry… Si Pippen s’occupe de Curry, ce serait à Kerr ou Harper de se coltiner Barnes ou Iguodala. Enfin, des joueurs comme Iguodala et Green auraient aussi leur mot à dire en défense pour gêner les stars des Bulls qui n’ont jamais « sweepé » un adversaire en finale.

Un affrontement impossible à imaginer pour Steve Kerr en raison des différences d’époque

Au final, compétiteur invétéré lors de sa carrière de joueur, Scottie Pippen ne pouvait répondre autrement. Comme l’a récemment expliqué Reggie Miller, les joueurs retraités ne se rabaisseront jamais devant les micros. Certains font néanmoins preuve de mesure, à l’image de Steve Kerr, lui-aussi membre des Bulls de 1996, désormais coach des Warriors de 2016.

Interrogé avant la victoire face aux Celtics, l’entraîneur rétorque qu’avec la différence des règles, il est bien difficile d’imaginer un vainqueur entre ces deux équipes.

« Si on lance en effet un affrontement virtuel entre ces équipes, je pense que les Bulls seraient sifflés un million de fois pour des fautes de main et nous serions sifflés un million de fois pour des défenses illégales lorsque nous nous concentrons sur le côté fort, » a t-il répondu à ESPN. « Le match prendrait donc quelque chose comme six heures car les arbitres siffleraient tout au long du match. C’est compliqué de passer outre ça. »

L’intelligence et la diplomatie de Steve Kerr ressortent encore une fois gagnants de ce débat un peu vain. Son sens de l’humour aussi, puisque selon lui, les arbitres seraient en revanche bien moins regardants sur un autre sujet.

« En revanche, quelle que soit l’époque, ils ne siffleraient jamais de marcher. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés