Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.73UTA2.12Pariez
  • LOS1.75LA 2.09Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

LeBron James et Matthew Dellavedova enfoncent le clou !

LeBron James et Matthew Dellavedova enfoncent le clou !Les Cavs portés par un LeBron James XXL n’ont pas tremblé à la maison face aux Warriors et prennent les commandes de ces Finals après leur succès 96-91. Avec 40 points à 14/34 au tir, 12 rebonds et 8 passes, le King a tenu la franchise de l’Ohio à bout de bras avec l’aide du facteur X du soir, Matthew Dellavedova (20 pts). Le duo Thompson-Curry s’est réveillé trop tard à l’image des 16 points de Steph Curry dans le dernier acte (27 pts, 6 rbds, 6 pds). Et malgré un beau come-back après avoir compté jusqu’à 20 points de retard, les Warriors échouent de peu dans le sprint final. Ce deuxième revers de suite met la pression sur les épaules des joueurs de Golden State à l’aube d’un Game 4 déjà décisif.

LeBron tient la forme

LeBron James et Tristan Thompson ne tardent pas à régaler une Quicken Loans Arena qui ne demande qu’à s’enflammer avec un drive et un dunk après un rebond offensif, caractéristique principale du remplaçant de Kevin Love (7 rbds en 1er quart). Steph Curry met rapidement fin au doute en envoyant une bombe à 3 points, mais LeBron et les Cavs insistent à l’intérieur en scorant leurs 12 premiers points dans la peinture. King James profite d’un écran de Dellavedova pour filer au dunk et électriser un peu plus l’assemblée. Les Warriors profitent de la légère blessure à l’épaule gauche d’Iman Shumpert pour revenir au score après un 2+1 de Draymond Green et un dunk D’Andre Iguodala. Avec JR Smith, qui fait le show avant de servir Timofey Mozgov sous le cercle ou James Jones qui colle un 3+1, Cleveland maintient l’écart jusqu’à ce que Festus Ezeli ne vienne ajouter un peu de densité dans la raquette de Steve Kerr. Son entrée est déterminante pour Golden State qui revient grâce à son intérieur à 22-20 en fin de 1er acte après un 3e service gagnant d’Iggy.

Les Splash Brothers dans l’embarras

Malgré l’absence du duo Curry-Thompson en début de 2e quart, les Warriors tiennent bon, et il faut un exploit signé JR Smith à 3 points après un dribble sublime sur Barbosa pour refaire un écart. Comme lors des deux premiers matchs, LeBron James est généreux dans l’effort (5/13 au tir). Même s’il perd en lucidité à vouloir tout faire, il sait se rapprocher du cercle lorsque le besoin s’en fait sentir (15 de ses 17 tirs pris dans la peinture en 1ère mi-temps) pour embêter Iguodala et redonner 6 points d’avance aux siens (34-28). Pour la première fois des finales, David Lee entre en jeu pour tenter de limiter l’impact de la paire Thompson-Mozgov. Mais c’est encore à 3 points que le bas blesse du côté d’Oakland (3/16 à la pause). Curry (1/4) et Thompson (0/3) absents des débats, c’est Iguodala qui prend le relais en claquant un dunk en transition pour maintenir la pression (40-37). Avant le repos, LeBron se fend de deux caviars pour les 3 points de Shumpert et Jones à une demi-seconde du buzzer qui permettent aux Cavs de garder le cap, dans la lignée du Game 2 (44-37, plus petit total de la saison pour les Warriors).

Mozgov et James maçons du coeur

Héros de la fin de match dimanche à l’Oracle, le miracle Dellavedova refait des siennes dès le retour du vestiaire. Delly se paie tour à tour Curry sanctionné d’un 3 points pour être passé sous l’écran puis Thompson en un contre un pour finir avec son floater devenu culte dans toute l’Australie. Les Warriors, relégués à -10, constatent les dégâts, et il faut toute la hargne de Thompson d’un dunk sur la tête de Mozgov pour redonner espoir aux siens (51-43). Malgré sa 3e puis 4e faute et une énorme bâche de Mozgov, Green sert Thompson dans le corner qui score enfin de loin ((53-46). Mais avec Barnes en défense sur lui, LeBron se régale et trouve Delly pour un nouveau 3 points avant de l’imiter à son tour en transition. La salle prend feu sur un énième scotch de Mozgov qui envoie Green au sol. Sur l’action suivante, malgré la présence d’Iguodala, LBJ enchaîne avec un fade-away (61-48). Ça commence à sentir bon pour les Cavs qui alignent les stops et les actions spectaculaires avec James à la baguette, et Smith et Mozgov à la finition afin de planter un 12-0 et passer à +20 (68-48). James conclut son récital depuis la ligne des lancer-francs (13 pts, 4pds, 2 cts en 3e quart), Cleveland peut attaquer le dernier acte sereinement (72-55).

Delly tient tête à Curry

Mais rien n’est jamais fini avec ces Warriors qui vont réussir un come-back foudroyant en l’espace de 4’30. Avec l’aide d’un duo Curry-Thompson retrouvé et un axe Barbosa-Lee bien trouvé, Golden State enquille un 18-5 et revient à 77-73 sur un 3 points du MVP de la saison. La Q Arena retient son souffle, et il y a de quoi, car Lee et Iggy font le boulot en défense sur James et Curry reprend vie alors que se profile le money-time (79-76). Cleveland trouve la solution en transition avec une belle inspiration de Delly au alley-oop pour King James. D’un nouveau 3 points, Curry ramène les siens à -1 avant de commettre l’irréparable sur un 2+1 de l’Australien. Derrière, Curry perd la balle d’une passe dans le dos mal ajustée, la première des Warriors en 4e quart, au pire moment, punie par un ultime 3 points de LeBron James synonyme de victoire (87-80). Auteur de son meilleur match en carrière en post-season, Dellavedova clôture sa démonstration aux lancers (20pts, 5rbds, 4pds), tenant tête à Curry et ses 27 points dont 16 en 4e quart. Qui aurait pu le penser ?!?

Cleveland conserve l’avantage du terrain et mène maintenant 2-1 dans la série. La suite des hostilités est programmée pour jeudi soir. Les Warriors ont grillé leur joker et il leur faudra beaucoup mieux jouer pour résister à l’énergie débordante des Cavs.

[box boxscore_090615_cle-gsw]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés