Summer
league
Summer
league
MIL73
CLE95
LAC44
BRO33
IND
MIN23:30
WAS
HOU0:00
NOR
ORL1:30
ATL
SAS2:00
TOR
DEN3:30
GSW
CHI4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dans le sillage de LeBron James, Cleveland arrache le Game 3 après prolongation

lebron-james-hawksDe l’enfer au paradis ! Après avoir réalisé le plus mauvais début de match de toute sa carrière avec dix échecs aux tirs et trois aux lancers-francs avant de marquer ses premiers points, LeBron James a retrouvé son niveau pour porter les Cavaliers à une victoire aussi difficile qu’importante face à Atlanta. Cleveland a en effet eu besoin d’une prolongation pour venir à bout des Hawks (114-111).

Toujours privé de Kyrie Irving, Cleveland a d’abord pu s’appuyer sur Matthew Dellavedova avant que le « King » ne passe la surmultipliée. Avec 37 points, 18 rebonds et 13 passes décisives, il signe le 12e triple-double de sa carrière et a inscrit les paniers décisifs en fin de match et en prolongation. Il a également tenté un total de 37 tirs, soit son record en carrière. Les Hawks, qui devront faire sans Kyle Korver pour le reste des playoffs, ont été privés d’Al Horford en deuxième mi-temps, expulsé pour un coup de coude sur Matthew Dellavedova juste avant la pause. Malgré tout, l’équipe d’Atlanta aurait pu s’imposer avec un Jeff Teague plein de culot.

LeBron James à 0/9 après 12 minutes !

Matthew Dellavedova inscrit les premiers points du match pour Cleveland dans une ambiance irrespirable mais Al Horford ne tarde pas à lui réponde d’un magnifique fadeaway. Très efficace en l’absence de Kyrie Irving, le meneur australien se montre très actif en attaque, avec plus ou moins de réussite. En face, les Hawks se montrent plus agressifs dans la raquette en s’appuyant sur leur intérieurs. À l’inverse, les Cavs manquent d’application sous les panneaux malgré une moisson de rebonds offensifs et c’est donc Atlanta qui creuse l’écart en début de match (12-4).

Iman Shumpert relance pourtant l’équipe de Cleveland avec un tir à 3-points. LeBron James en revanche n’est pas dedans en attaque et multiplie les déchets. David Blatt décide alors de lancer JR Smith et ce dernier convertit immédiatement un panier longue distance, suivi d’un autre de Shumpert. Les Hawks ne desserrent pas leur étreinte et gardent le contrôle du match mais Cleveland revient petit à petit au score. Matthew Dellavedova, très en verve, y va lui aussi de sa banderille et après douze minutes, les Hawks ne mènent plus que par 24-21. Mais la stat du premier quart-temps concerne LeBron James, qui termine avec un atroce 0/9 aux tirs, le plus mauvais premier quart-temps de sa carrière.

Al Horford pète les plombs

Le deuxième quart-temps commence comme le premier avec un panier de Matthew Dellavedova. Kent Bazemore lui répond et James poursuit sur sa lancée du premier quart-temps, ratant aussi bien ses tentatives aux tirs que celles sur la ligne de réparation. La réussite fuit Cleveland alors que les Hawks jouent avec application mais, malgré tout, l’écart reste minime (31-24). James débloque enfin son compteur après 13 échecs. Shelvin Mack, qui profite du forfait de Korver pour gagner une place plus importante dans la rotation des Hawks, profite de cette opportunité et permet à Atlanta de garder la main sur le match (38-30). LeBron James reste maladroit mais compense en dirigeant parfaitement le jeu des Cavs. Cleveland signe un 12-2 pour prendre enfin les devants (42-40) mais l’avantage est de courte durée puisque DeMarre Carroll remet immédiatement les Hawks en selle.

Le festival de tirs se poursuit avec Dellavedova pour Cleveland. Mais le coup de théâtre intervient à 34 secondes de la mi-temps. Al Horford se prend pour « Macho Man » Randy Savage et effectue une prise de catch sur Matthew Dellavedova au sol et est écope d’une « Flagrante 2 », synonyme d’expulsion. À la mi-temps, le score est de 49-48 pour les Hawks mais ils devront donc se passer de leur pivot pour le reste de la rencontre. LeBron James en est quant à lui à 3/16 aux tirs pour 10 points, 7 rebonds et 5 passes.

LeBron James reprend les choses en main

Au retour des vestiaires, les Cavaliers passent à la vitesse supérieure en attaque et Cleveland prend la tête au tableau d’affichage (61-56). Sans Al Horford, le coach Mike Budenholzer joue « small ball » avec Millsap en pivot et la stratégie bégaye. LeBron James continue son travail de sape et retrouve son omniprésence sur le terrain, aussi bien en attaque qu’en défense. Carroll, Scott puis Mack sont à la conclusion d’un 7-0 pour Atlanta mais Cleveland retrouve son allant des matchs 1 et 2 et maîtrise le jeu. Les Hawks sont sur le point de craquer avant que Paul Millsap limite la casse, tant bien que mal. LeBron James passe en mode « camion » et enchaîne les paniers (15 points dans le quart-temps, plus 7 rebonds et 6 passes décisives) pour dépasser Karl Malone au 6e rang des meilleurs marqueurs de l’histoire des playoffs. Après 36 minutes de jeu, Cleveland vire en tête et mène par 81-76.

L’avance des Cavs passe à dix longueurs (88-78), le plus gros écart du match, à la 37e minute mais les Hawks ont le mérite de ne pas renoncer. Du côté de Cleveland, l’adresse fuit et à cinq minutes du terme de la rencontre, le score est de parité entre les deux équipes (95-95). LeBron James et les siens semblent apathiques sur le terrain et souffrent face à des Hawks surmotivés et qui jouent leur peau. Jeff Teague donne l’avantage à Atlanta mais encore une fois, c’est le King en personne qui est là pour répondre. Money Time ! Kent Bazemore et JR Smith s’échangent des banderilles et les deux formations sont toujours dos à dos (100-100) à moins de trois minutes de la sirène. Jeff Teague inscrit alors deux paniers consécutifs pour donner quatre points d’avance aux Hawks. Un lancer de LeBron James et un panier de Tristan Thompson ramène les Cavs à 104-103 dans une ambiance de folie. A 18 secondes de la fin, Shumpert marque un lancer-franc sur deux et égalise à 104-104. La balle de match est dans les mains de Jeff Teague mais il manque son tir. Prolongation !

Les Hawks gâchent leurs multiples chances

Jeff Teague marque les premiers points de la prolongation mais Thompson, sur un caviar de James, égalise dans la foulée alors que JR Smith donne l’avantage aux Cavs (109-106). Le meneur des Hawks marque deux nouveaux points sur lancers-francs puis met Thompson dans le vent pour inscrire un panier primé plein de classe. Mais LeBron James n’aime pas qu’on lui vole la vedette et le natif d’Akron décoche une flèche qui fait mouche pour redonner la tête aux Cavs (112-111) à 36 secondes de la sirène. Il enfonce le clou avec un nouveau panier pour donner trois points d’avance à son équipe avec 12 secondes à jouer. Les Hawks ont la balle pour arracher une deuxième prolongation. Par deux fois, Shelvin Mack aurait pu égaliser mais par deux fois, son tir est manqué et Cleveland s’impose (114-111) au terme d’un match à couper le souffle.

Outre LeBron James, les Cavs ont du compter sur 17 points et 10 rebonds de JR Smith, 17 points de Matthew Dellavedova et 15 points d’Iman Shumpert. Du côté des Hawks, Jeff Teague a été énorme avec 30 points (premier joueur des Hawks à atteindre cette barre depuis Paul Millsap… en novembre dernier), 7 passes décisives et 6 rebonds alors que Paul Millsap a compilé 22 points et 9 rebonds et qu’Al Horford a marqué 14 points avant d’être expulsé. Prochain match : mardi soir à Cleveland lors du Game 4. Pour le sweep ?

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *