Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

OKC – Atlanta : Russell Westbrook vient d’une autre planète

OKC - Atlanta : Russell Westbrook vient d'une autre planèteIncroyable Thunder ! L’annonce de l’absence de Kevin Durant jusqu’à nouvel ordre n’a pas entamé le moral d’OKC qui s’impose 123-115 contre Atlanta grâce à une fin de match foudroyante . Une fois de plus, Russell Westbrook a été le grand artisan de cette victoire avec un nouveau triple double à la clé (36 points, à 17/17 au lancer, 10 rebonds, 14 passes). Mais à ses côtés, les Waiters (26 pts), Adams (12 pts, 16 rbds) et Morrow (21 pts, à 6/10 à 3 pts) ont été plus que des seconds couteaux. Déboussolés dans le quatrième quart-temps, les Hawks, toujours privés de Kyle Korver n’ont pas été en mesure de stopper l’hémorragie à temps, et c’est Oklahoma qui signe là un 12e succès de rang à domicile face aux franchises de la Conférence Est.

Antic garde son sang froid devant Westbrook et Waiters

On craignait une longue soirée pour le Thunder qui, en plus des absences d’Ibaka et Durant, devait faire sans Enes Kanter, touché à la cheville contre Boston. Et ce malgré la bonne entrée en matière des locaux, mis sur orbite par un 6/6 au tir en début de partie. Une séquence logiquement alimentée par Westbrook en transition, et, plus surprenant, par un Mitch McGary opportuniste (13-7). Vient ensuite le tour de Roberson, merveilleusement lancé par Westbrook, de claquer un dunk en contre-attaque et d’offrir 9 longueurs d’avance à Oklahoma (16-7). Mais alors que Horford sanctionné pour deux fautes, quitte prématurément les siens, c’est Pero Antic qui vient à la rescousse pour siffler la fin de la récré alors que Westbrook et Waiters sont déjà dans tous les bons coups (34-27). Avec Schroder, le pivot macédonien martèle la défense adverse à 3 points, et permet même à Millsap d’assurer l’avantage à son équipe à la fin du premier acte (34-35).

Westbrook toussote, OKC malade

Le début du cauchemar pour une équipe d’OKC qui prend alors le bouillon. Sur un nuage, Antic claque 18 points en première mi-temps, et dans son sillage Atlanta (9 paniers à 3 points en première mi-temps), prend ses distances. Le jeu du Thunder se fige, entre pénétrations et ballons ressortis au petit bonheur la chance, et ATL en profite. Carroll et Millsap font alors un premier écart en passant un 9-2 à la défense adverse (54-63). Auteur de 9 points en contre-attaque dans le 1er acte, Westbrook est stoppé dans le 2e et doit trouver d’autres solutions. Il provoque notamment 7 lancers à lui seul dans la dernière minute précédent la pause, mais Antic, encore lui, permet aux Hawks de garder 7 longueurs d’avance (61-68).

Adams, Collison et Morrow à la rescousse

Au retour des vestiaires, la dynamique s’inverse progressivement alors qu’Oklahoma commence à trouver des solutions en prenant exemple sur son adversaire : en diversifiant son jeu d’attaque. Waiters et Roberson répondent ainsi aux 3 points de Bazemore et Millsap, jusqu’à ce que le Russell masqué ne reprenne les choses en main. Profitant de la crêpe de Steven Adams sur le lay-up de Teague, Westbrook accélère le jeu pour retrouver son pivot néo-zélandais au dunk. Sur l’action suivante, il sert Nick Collison dans le corner pour sa 10e passe décisive qui relance complètement la partie (76-81). Toujours à 3 points, Morrow et Waiters prennent les Hawks à leur propre jeu alors que le 4e acte se profile.

Morrow fait péter le verrou

Le Thunderdome joue pleinement son rôle de 6e homme. Gêné par la défense de zone flottante de Scott Brooks, Atlanta finit par lâcher prise sur deux bombes d’Anthony Morrow derrière l’arc. Auteur d’une nouvelle passe lumineuse pour Morrow sur le 2e panier à 3 points, Westbrook se charge d’égaliser d’un tir lointain en première intention devenu sa marque de fabrique (105-105). Dès lors, Atlanta ne répond plus, enchaînant des séquences de jeu indignes de leur statut. A l’image du Thunder, Morrow est quant à lui sur un nuage, et mettra un terme à sa superbe performance par deux nouveaux paniers à 3 points. Grâce à une dernière passe du démolisseur de défense Westbrook, Adams portera la marque à 119-109, pour finalement permettre à OKC de l’emporter.

Un succès qui fera date pour les protégés de Kevin Durant alors que le spectre de la défaite et d’une nouvelle désillusion ont titillé les joueurs d’Oklahoma. Même si les troupes se réduisent, le combat continue pour le Thunder, qui devra ressortir le bleu de chauffe dimanche contre Miami afin de consolider sa 8e place à l’Ouest. Bougé comme rarement dans le dernier quart, Atlanta devra dans le même temps se coltiner San Antonio, le dernier gros poisson à affronter dans sa saison régulière.

[box boxscore_200315_okc-atl]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oklahoma City Thunder en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés