Summer
league
Summer
league
MIA113
MEM110
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Lakers ne regrettent pas d’avoir filé le pactole à Kobe Bryant

Blessé et out pour la saison, pour la deuxième année consécutive, Kobe Bryant n’a joué que 41 des 164 matchs des Lakers lors de leurs deux dernières campagnes. Prolongé pour deux ans à 48,5 millions de dollars en novembre 2013, ça commence à faire cher pour quelques apparitions…

Mais le GM, Mitch Kupchack, n’en démord pas : le staff a pris la bonne décision en prolongeant son arrière légendaire au prix fort (plus gros salaire de la NBA).

« Nous ne regrettons rien. Il vaut chaque centime de son contrat. »

Blessé successivement au tendon d’Achille, au genou et, actuellement, à l’épaule, Bryant n’est clairement plus le marathonien des parquets NBA qu’il était lors de ses vertes années, quand il dépassait allègrement les 40 minutes par match entre 2004 et 2007. Utilisé à fortes doses par Byron Scott en début de saison, le Mamba s’est rapidement essoufflé et son grand retour du début de saison s’est à nouveau terminé en eau de boudin…

Mais tel le phénix, Bryant est d’ores et déjà attendu de pied ferme pour le prochain camp d’entraînement.

« Je ne crois pas qu’il prenne sa retraite. » ajoute Kupchack dans le LA Times. « Je lui ai parlé hier matin. Son diagnostic a été officialisé mercredi et Kobe a dit lui-même qu’il planifiait de revenir pour le camp d’entraînement. C’est pour le moment ce qui est prévu. »

Sans véritable objectif cette saison encore, les Lakers comptent néanmoins se renforcer à l’été, essentiellement par la draft (un haut choix a été obtenu dans l’échange pour Steve Nash) car pour ce qui est du marché des transferts, LA ne dispose pas vraiment d’arguments… si ce n’est Jordan Hill… Pas transcendant !

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *