NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Charlotte se promène face aux Wolves

Al Jefferson ne pouvait rêver meilleur scénario pour son retour sur les parquets. Face à son ancienne équipe, « Big Al » a débuté sur le banc, et c’est lorsqu’il était sur le parquet que Charlotte a fait le break pour passer une soirée des plus tranquilles : 105-80 ! Vingt-cinq points d’écart pour des Hornets qui deviennent la première franchise à maintenir neuf adversaires d’affilée sous le seuil des 100 points. C’est leur 7e victoire en huit matches.

Cette stat confirme que Charlotte a retrouvé une partie de ses vertus de l’an passé, et l’absence de Kemba Walker ne s’est même pas faite ressentir. Après un premier quart-temps équilibré (23-20), les Hornets vont débuter le 2ème par un 17-2, transformé en 28-3 ! C’est Gary Neal qui fait la différence, tandis que Jefferson impose ses muscles dans la raquette. Très faible, notamment en défense, la « second unit » des Wolves prend l’eau de partout, et Bismack Biyombo confirme qu’il joue de mieux en mieux. En face, Dieng surnage par son activité, et il s’offre même l’un des paniers de la soirée avec un buzzer beater à 9 mètres pour ramener l’écart à -17 (50-33). La défense des Hornets, et même les caméramen, l’avaient oublié…

Andrew Wiggins très maladroit

Après la pause, les Hornets maintiennent le même rythme, et Brian Roberts prouve qu’il est l’un des meilleurs meneurs remplaçants de la ligue. Fort attaquant, il donne 25 points d’avance sur un 3-points (64-39), et Gerald Henderson enfonce le clou avec cinq points de suite (69-41). Côté Minnesota, c’est une catastrophe. Andrew Wiggins est transparent, et Thaddeus Young est le seul à être au niveau dans cette deuxième période. Sans surprise, et sans forcer, Charlotte atteint les 30 points d’écart avec Lance Stephenson pour distribuer caviar sur caviar.

Le quatrième quart-temps permet à Steve Clifford de relancer des joueurs comme Jeff Taylor et Noah Vonleh. Stephenson en fait des tonnes (2/9 aux tirs, 3 bps)… mais c’est sans conséquence puisque Charlotte s’impose très facilement.

Côté Wolves, c’est un match à oublier, et les belles prestations de la semaine passée sont déjà oubliées.

[box boxscore_190115_cha-min]

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *