Présaison
NBA
Présaison
NBA
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL2.06BRO1.81Pariez
  • LOS1.64GOL2.31Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kobe Bryant lâche un triple double pour vaincre les Nuggets

kobe-nuggets

Pour la vingt-et-unième fois de sa carrière, Kobe Bryant se fend d’un triple-double pour porter les Lakers à la victoire 111-103. Omniprésent, l’arrière des Lakers noircit la feuille avec 23 points, 11 rebonds, 11 passes mais 9 ballons perdus. Aidé par les 19 points et 9 rebonds de Carlos Boozer, les 18 unités de Ronnie Price, il offre à Los Angeles sa dixième victoire de la saison. En face, Ty Lawson (16 pts, 9 pds) et Jusuf Nurkic (16 pts, 8 rbds) se sont montrés les plus réguliers pour Denver.

Brian Shaw avait prévenu. L’ancien coéquipier de Kobe Bryant aux Lakers avait défendu ce dernier contre les critiques voulant que les Californiens jouaient mieux sans le quintuple champion NBA.

« C’est ridicule. Quand on a un joueur aussi bon qu’il ne l’est, on sera toujours plus fort avec lui dans l’équipe. Il y aura peut-être des périodes où l’on joue mieux sans lui car vous jouez un style différent et que vous avez un type d’énergie différent mais avec lui sur le terrain, vous avez un joueur capable de vous tirer de certaines situations (…) Les Raptors n’ont plus DeMar DeRozan. Ils ont gagné quelques matchs sans lui, mais ne sont pas une meilleure équipe sans lui. » avait-il déclaré au Denver Post.

Les Lakers défendent et bougent le ballon

Cette nuit, rares sont ceux qui pourront donner tort à l’entraîneur des Nuggets tant l’arrière a posé sa marque sur le match. Dès les premières minutes, il distribue 4 caviars pour mettre dans le rythme ses coéquipiers, avant de lui même faire feu avec un 3/3 aux tirs pour débuter le match (25-15 après sept minutes). En défense, les Lakers souffrent sous les panneaux mais se battent bien, mettant en échec leurs adversaires. Une fois n’est pas coutume, les joueurs de Byron Scott jouent sur transition et se régale, comme l’atteste le alley-oop de Wes Johnson. En fin de quart-temps, Denver parvient néanmoins à revenir à 4 points (33-29).

Dès la reprise, les Lakers continuent sur le même rythme et jouent l’une des meilleures périodes de leur saison. Carlos Boozer et Wayne Ellington travaillent bien en sortie de banc, et donnent jusqu’à 16 longueurs d’avance à leur équipe. Denver est dans les choux, manquant la moindre entreprise. À Los Angeles en revanche, le ballon circule bien et Wes Johnson donne même 20 points à son équipe sur un tir primé servi par Bryant (62-42 à 45″), avant que les Nuggets ne réduisent cet écart à 16 à la pause (62-46). Sur cette période, ces derniers ont marqué 17 points et en ont encaissé 29.

Le retour de Denver entravé par ses problèmes défensifs

Dans ces conditions, les Nuggets se devaient de montrer un autre visage en seconde mi-temps et ils le feront, sans pour autant dominer suffisamment leurs visiteurs. Après la pause, Bryant perd de nombreux ballons et Denver en profite pour contre-attaquer. Seul problème, les Lakers trouvent toujours le chemin des filets, notamment Ronnie Price, en forme derrière la ligne à trois points (5/6). Ils infligent un 11-0 à Denver pour prendre 23 longueurs d’avance (81-58). Denver travaille bien pour tenter de revenir, mais la défense reste aux abonnés absents. Dans l’ultime quart-temps, Nurkic fait du bien dans l’impact physique, aidé par Nate Robinson et Ty Lawson alignés ensemble. Denver revient à cinq points (101-96 à quatre minutes de la fin), mais Kobe Bryant va chercher les points sur la ligne avant d’envoyer Ed Davis conclure au dunk.

Prochain match des Lakers, vendredi, contre Memphis, tandis que les Nuggets se déplaceront à Chicago pour le premier jour de l’année prochaine.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires