Summer
league
Summer
league
DAL79
MIA92
NYK106
SAC105
UTH86
TOR76
CHA84
BOS89
ORL98
MEM104
OKC81
PHO87
ATL
LAL3:30
CLE
GSW4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

New Orleans Pelicans : Eric Gordon travaille pour retrouver ses jambes

Eric-Gordon1

Blessé depuis trois ans, Eric Gordon a encore souffert l’an passé, loin de l’image du joueur explosif de 2011. À 25 ans, le Pelican a néanmoins encore une longue carrière devant lui. 

« J’ai enfin pu travailler sans douleur »

Cet été, pour la première fois depuis longtemps, Eric Gordon a pu travailler sans aucune gêne avec ses coéquipiers, un soulagement pour l’ancien Clipper.

« Ça a été un été génial. » relate Gordon à NBA.com. « J’ai été en bonne santé tout le temps. Au mois de juin, j’étais de retour sur le terrain. Après, ça roulait parfaitement. »

Si l’étiquette de shooteur colle à la peau de l’arrière, Eric Gordon a montré par le passé qu’il avait un jeu bien plus varié, agressif, en percussion. Afin de retrouver toutes ses sensations, il travaille ainsi son explosivité pour redevenir ce joueur capable d’attaquer les cercles.

« C’est ce sur quoi je travaille vraiment, l’explosivité vers le cercle, essayer de battre l’adversaire en sortie de dribble. » poursuit-il. « Je ne pense pas avoir été constant, en raison de toutes ces blessures, cela m’a ralenti car j’étais hésitant à chaque mouvement ou lorsque je pouvais partir en dribble. C’est toujours bon d’être psychologiquement prêt à partir en dribble sans penser à la blessure, juste en pensant être incontrôlable. Chaque saison est de mieux en mieux comparée à il y a deux ou trois ans. Cette année particulièrement, car j’ai pu bosser aussi dur que je le voulais, tout l’été sans gêne. Cela va donc beaucoup mieux. »

Avec près de 15 millions de dollars de salaire pour la saison prochaine, Eric Gordon sera le 23e joueur le mieux payé de la ligue. Après trois saisons compliquées, sa cote est au plus bas. L’arrière, comme son club, aura bien besoin d’une saison de haut niveau. S’il est en bonne santé, les Pelicans pourraient bien passer un cap important, avec l’explosion d’Anthony Davis et l’arrivée d’Ömer Asik.  Le public de la Nouvelle-Orléans n’attend que cela.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *