Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Ronny Turiaf, stagiaire dans une agence de communication

Si certains joueurs NBA passent l’été sous les cocotiers des Caraibes, ce n’est pas le cas de Ronny Turiaf. Bien au contraire.

Le pivot des Minnesota Timberwolves pense déjà à sa reconversion et passe un été très studieux… en qualité de stagiaire d’été chez Olsen, une prestigieuse agence de communication basée à Minneapolis, comme le rapporte le Star Tribune.

« C’est un peu comme si j’étais à nouveau rookie »

Le français est l’un des quatorze stagiaires, tous payés 13 dollars de l’heure (il fait don de cette somme à l’agence BrandLab), embauché par la firme pour quelques semaines et il y apprend les rudiments du marketing des réseaux sociaux, la création de vidéos promotionnelles, les campagnes marketing. En somme, des stratégies qu’il pourra mettre en oeuvre avec son association caritative Coeur à Coeur et son agence IVC Management, une fois qu’il aura pris sa retraite sportive. Une expérience très enrichissante.

« C’est un peu comme être un rookie en NBA. On est lancé dans le feu de l’action, sans filet. »

A 31 ans, Turiaf est de loin le plus âgé parmi les stagiaires… et évidemment le plus grand, du haut de ses 2m08. Il est aussi le seul à avoir pu côtoyer des stars comme Kobe Bryant ou LeBron James. Derrière cette démarche, Turiaf a une idée simple : celle de rendre à la communauté ce qu’elle lui a apporté au fil des années.

« Je veux devenir un meilleur homme, un meilleur homme d’affaires et un meilleur philanthrope. Comment mieux utiliser son temps pendant l’été que d’apprendre auprès de gens qui ont réussi et connaissent le succès ? C’est comme ça que je vois la vie. C’est avec des gens comme cela, qui pense au-delà des conventions et de la norme que de grandes choses peuvent arriver. Il y a tellement de talent chez Olsen. »

« Mon but est d’aider les autres »

L’un des clients de Turiaf cet été est une entreprise de bio-technologie basée à Boston. Un choix naturel pour quelqu’un qui a connu une opération à coeur ouvert il y a près de dix ans à son arrivée en NBA. Mais attention, Olsen prend très au sérieux le recrutement de ces stagiaires et le CV de Turiaf a été scruté par les dirigeants de l’entreprise.

« Ils savent que je suis diplômé de l’université de Gonzaga (triple majeur : management du sport, communication et français). Ils savent que je parle cinq langues et appécient le fait que j’ai voyagé un peu partout dans le monde. »

A 31 ans, Turiaf sait qu’il ne lui reste plus que quelques années comme joueur NBA, mais qu’il a encore toute la vie devant lui.

 » Je veux être plus que simplement Ronny Turiaf, le joueur de basket. Ce n’est pas ce que je veux que l’on retienne de ma vie. Je suis un joueur NBA mais j’ai envie d’accomplir tellement d’autres choses. Je veux maximiser mon temps sur cette Terre. Il y a des choses plus importantes à réaliser. Mon but est d’aider les autres, les rendre meilleurs et les aider à réussir dans la vie. »

Un exemple que beaucoup devraient suivre.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés