NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
BRO
DEN21:00
CHA
ATL23:00
MIA
CHI0:00
PHI
TOR0:00
WAS
LAC0:00
DAL
SAC1:00
POR
OKC3:00
LAL
MIN3:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • BRO2.52DEN1.49Pariez
  • CHA1.65ATL2.15Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Preview playoffs 2014 : OKC Thunder (2) – LA Clippers (3)

Preview OKC - LA Clippers Il y a eu gros débat à la rédaction pour cette preview, preuve que les deux équipes sont très proches l’une de l’autre. Au regard de son expérience, du vécu ensemble et de l’avantage du terrain, le Thunder semble avoir un avantage avec son tandem Westbrook-Durant, sauf que les deux All-Stars se doivent d’être à 100% chaque soir pour que leur équipe tourne bien. Or, on a vu face aux Grizzlies qu’ils pouvaient aussi arroser et oublier leurs coéquipiers…

Ce qui n’est pas le cas aux Clippers où la marque est mieux répartie avec un banc qui apporte un tiers des points. Au final, cette série est très indécise avec le Thunder qui a l’avantage du terrain, mais qui s’est sorti miraculeusement du piège Grizzlies. Quant aux Clippers, dont le banc apparaît plus riche, ils ont galéré face à des Warriors privés d’Andrew Bogut, mais le dénouement de l’affaire Sterling les a sans doute libérés.

Meneurs de jeu

C’est une bataille de All Stars à laquelle on a droit entre Chris Paul et Russell Westbrook. Tous deux très bons dans leurs duels directs cette saison, les deux meneurs présentent cependant deux styles très différents. L’avantage physique de Westbrook risque de peser lourd dans la balance… et ce d’autant que Paul est diminué par un problème aux ischios et au pouce. Avec 30 points et 11 passes, Westbrook ferait bien de prendre modèle sur sa dernière performance face aux Clippers en saison régulière. Le problème, c’est que RW est le roi des montagnes russes, alors que CP3 est plus régulier et implique davantage ses coéquipiers.

Match nul

Extérieurs

C’est un peu la surprise du chef pour OKC. Coach Brooks a longtemps fait confiance à son cinq majeur « historique » avec Thabo Sefolosha titulaire à l’arrière… Mais face à Memphis, le coach du Thunder a dû trancher dans le vif et sortir le suisse de la rotation (sans blessure et autres soucis extérieurs) pour la première fois depuis 2008 ! A sa place, Caron Butler a fait du bon boulot, offrant une véritable menace en attaque qui a permis d’aérer le jeu pour l’équipe entière. Mais contre JJ Redick (14 points) qui réalise de bons playoffs, Sefolosha aura certainement un rôle à jouer. Quant à Kevin Durant, il faudra toute la grinta de Matt Barnes pour le freiner. Enfin libéré après une série rugueuse face à la peste Tony Allen, KD devrait passer la vitesse supérieure face à une équipe au style qui lui correspond davantage.

Avantage OKC

Intérieurs

DeAndre Jordan et Blake Griffin sont devenus une force sur laquelle il faut compter en NBA. Quand ce n’est pas l’un, c’est l’autre qui fait des dégâts dans votre raquette. Face aux Warriors, privés de Bogut, Ezeli voire O’Neal en fin de série, les Clippers se sont régalés. Mais face à OKC, ça risque d’être une autre paire de manches ! Perkins et Ibaka sont deux défenseurs solides dans la peinture. Et si Jordan obtient la majorité de ses points aux rebonds offensifs et sur des alley oops, ce sera au gros Perk de s’interposer pour éviter ses points faciles. Et puis, le duel Griffin – Ibaka sera sans aucun doute explosif, entre deux ailiers fort modernes, capables de s’écarter comme d’aller tout écraser dans le cercle. Avantage tout de même aux deux Clippers qui ont clairement franchi un palier cette saison.

Avantage Clippers

Les bancs

Avec le meilleur sixième homme dans leurs rangs, les Clippers partent forcément favoris dans ce duel des bancs… Encore que ?! Si Jamal Crawford est effectivement une menace permanente (comme en attestent ces 36 points marqués contre OKC en février), les autres seconds couteaux ne sont pas de fines lames. « Big Baby », Dudley, Granger ou Collison (Darren) sont loin d’être des foudres de guerre, mais ils apportent de la dureté, et permettent de faire souffler les titulaires. Avec les jeunes Adams et Jackson ou encore les vétérans Fisher, Collison (Nick) et Butler (ou Sefolosha), le Thunder semble également armé à ce niveau-là, sauf que Scott Brooks a plus de mal à leur faire confiance, et ils apportent moins de points que les Clippers (24 par match, contre 35).

Avantage Clippers

Les coaches

Critiqué assez violemment par les médias durant la série tendue face à Memphis, Scott Brooks a survécu. En insérant Butler dans le cinq à la place de Sefolosha, ou en responsabilisant davantage Adams au relais de Perkins, le coach du Thunder a enfin montré qu’il était capable de changer son fusil d’épaule en chemin. Reste à voir si sa frilosité légendaire ne va pas revenir au triple galop dans son duel face à Doc Rivers. Véritable leader des Clippers, et d’autant plus avec l’affaire Sterling, le Doc a clairement l’avantage sur son vis-à-vis : par la mainmise qu’il a sur son groupe, la variété de ses systèmes et par son expérience.

Avantage Clippers

La clé de la série

Le duel Blake Griffin – Serge Ibaka. Maître du contre en second rideau, Ibaka va avoir à relever un autre type de défi défensif face à Griffin. Désormais plus complet en attaque avec un tir en périphérie qui fait mouche, l’ailier fort des Clippers a passé un cap dans sa progression. Il peut à la fois trouver la faille en partant en dribble ou en vous enfonçant avec ses épaules de déménageur… mais il peut aussi tirer hors de la raquette et étirer la défense. Pour Ibaka, il s’agira de limiter l’impact de Griffin, que ce soit en attaque mais aussi en défense. Il lui faudra effectivement pousser Griffin à défendre, ce qu’il n’aime pas faire, et pourquoi pas lui provoquer des fautes rapides. Le joueur qui prendra le dessus dans ce duel donnera une belle chance de l’emporter à son équipe.

Les statistiques

Oklahoma City

Los Angeles Clippers

Le bilan de la saison

2-2

13 novembre : Clippers – Thunder (111-103)

21 novembre : Thunder – Clippers (105-91)

23 février : Thunder – Clippers (117-125)

9 avril : Clippers – Thunder (101-107)

Verdict

Entre deux équipes qui pratiquent le jeu direct et qui ne sont jamais aussi fortes que sur la transition, le Thunder pourrait tirer profit du retour en forme de Russell Westbrook, auteur de deux triple double en trois matches, et qui est en nette progression. Même sentiment pour Kevin Durant que le titre de MVP pourrait libérer. Mais les Clippers nous semblent capables d’aller gagner à OKC, et de boucler la série en six matches. Chris Paul, même diminué, est un leader hors pair, et les prises à deux aperçues face à Stephen Curry devraient se répéter face à Russell Westbrook, sauf que ce dernier n’a pas de tir extérieur pour les déjouer. Sous les panneaux, ça promet d’être musclé, voire sanglant, et il faudra que les Griffin, Ibaka et autre Perkins gardent leur sang froid pour éviter de connaître le même sort que Zach Randolph. La maîtrise de ses nerfs sera essentielle dans cette série, tout comme l’utilisation du banc.

Clippers en 6

Calendrier

Game 1: à Oklahoma City, lundi 5 mai à 3h30

Game 2: à Oklahoma City, mercredi 7 mai à 3h30

Game 3: à Los Angeles, vendredi 9 mai à 4h30

Game 4: à Los Angeles, dimanche 11 mai à 21h30

Game 5: à Oklahoma City, mardi 13 mai (si nécessaire)

Game 6: à Los Angeles, jeudi 15 mai (si nécessaire)

Game 7: à Oklahoma City, dimanche 18 mai (si nécessaire)

Votre pronostic

[poll= »186″]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oklahoma City Thunder en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés