Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
DET
MIL1:00
NYK
PHO1:30
HOU
UTH2:00
MIN
SAC2:00
OKC
CHI2:00
SAS
PHI2:30
GSW
MEM4:30
LAC
POR4:30
News

LeBron James, le vengeur masqué

LeBron JamesAuteur de 31 points face à son pote Carmelo Anthony et les Knicks, LeBron James n’a eu aucun problème avec ce fameux masque qu’il doit porter depuis son coup de sagaie sur le nez de la part de Serge Ibaka. Adoptant pour cette fois le style vengeur masqué avec un coloris noir (comme Kobe Bryant en 2012), le King s’est justifié… en toute simplicité.

« C’est pour aller avec le maillot. Je savais qu’on allait porter les maillots rétros. J’ai pu me dégoter un masque en fibre de carbone qui est en fait bien plus léger que celui que je portais à l’entraînement. Il est arrivé en dernière minute mais j’ai tenté le coup. » explique James sur ESPN.

Chris Bosh a lui en tout cas pu donner entière satisfaction à sa marotte du moment : Batman.

« Il a joué comme Batman ce soir. Je pense que ça l’a aidé, il a très bien joué ce soir. »

« Un homme de goût tel que LeBron doit être en avance sur la mode »

Si Norris Cole a trouvé que son coéquipier avait « stylisé » le port du masque, et si coach Spoelstra a apprécié le look « menaçant » de sa star, c’est Shane Battier qui décroche le pompon dans les commentaires du soir.

« Je lui ai dit que je n’en attendais pas moins de sa part: un homme de goût tel que LeBron doit toujours être en avance sur la mode. J’ai trouvé que son masque passait très bien. De là à dire que ça va inspirer d’autres joueurs à casser leur nez, je ne pense pas. Il n’y a que LeBron pour rendre cool un nez cassé. »

Sans aucune hésitation à la différence de sa première fois avec un masque lors de la saison 2005, James a rentré sept de ses neuf premiers tirs et le patron du Heat n’a jamais semblé gêné par ce masque. Il faut dire que ce dernier, outre sa légèreté, avait été conçu pour ne pas entraver la vision du jeu de LeBron. C’est mission accomplie… ou presque !

« A une ou deux reprises, cela a été problématique car je voyais l’intérieur du masque avant de pouvoir voir le joueur. Mais pour le reste, j’ai pu trouver ma zone de confort et être à l’aise sur le terrain. J’ai essayé d’oublier qu’il était là au maximum, à part pour les moments où j’ai attrapé chaud dessous. J’étais content d’avoir un ou deux temps mort pour l’enlever et refroidir la machine. »

L’essuyant constamment à chaque temps mort, James en a pris soin. Et pour cause, il va en avoir besoin pour deux semaines supplémentaires.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *