Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.22UTA1.58Pariez
  • MEM2.22LOS1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kobe Bryant peut-il retrouver son niveau ? Les chiffres ne plaident pas en sa faveur

Kobe BryantCette nuit, Kobe Bryant a donc effectué un retour mitigé après sa longue absence suite à une blessure au tendon d’Achille. Neuf points (à 2/9 aux tirs), 8 rebonds et 8 balles perdues pour le « Black Mamba », qui doit récupérer son rythme et se montrait très critique envers lui-même.

Néanmoins, revenir d’une telle blessure est toujours compliqué, comme le démontre notre étude.

Dans l’histoire récente de la NBA, on recense ainsi 19 cas de rupture du tendon d’Achille (source Deadspin). Parmi eux, huit ont pris leur retraite (Isiah Thomas, Sam Vincent, Jamie Feick, Perry Davis, Don Reid, Emanual Davis, Jerome James et Laron Profit), trois n’ont pu continuer qu’une saison avant de jeter l’éponge (Voshon Lenard, DeSagana Diop et Mehmet Okur) et huit ont pu redémarrer leur carrière (Elton Brand, Dominique Wilkins, Gerald Wilkins, LaPhonso Ellis, Christian Laettner, Stanley Roberts, Maurice Taylor et Dan Dickau).

Dominique Wilkins, l’exception

Malgré tout, seul Dominique Wilkins a retrouvé un niveau approchant celui d’avant sa blessure. Les autres ont vu leurs statistiques baisser, peut-être aussi parce qu’une rupture du tendon d’Achille arrive souvent en fin de carrière (en moyenne vers 29 ans) et que les joueurs sont déjà sur la pente descendante.

ILS ONT RÉUSSI LEUR RETOUR

Dominique Wilkins

Avant blessure (762 matches) : 26,2 points (46,9%) – 7 rebonds – 2,6 passes
Match de retour : 30 points (13/26 aux tirs), 2 rebonds, 1 balle perdue
Après blessure (312 matches) : 21,5 points (43,9%) – 5,9 rebonds – 2,2 passes

ILS N’ONT JAMAIS VRAIMENT RÉCUPÉRÉ

Elton Brand

Avant blessure (606 matches) : 20,3 points (50,5%) – 10,2 rebonds – 2,1 contres
Match de retour : 19 points (7/14 aux tirs), 7 rebonds, 2 balles perdues
Après blessure (331 macthes) : 11,5 points (48,7%) – 6,9 rebonds – 1,3 contres

Christian Laettner

Avant blessure (462 matches) : 16,6 points (47,6%) – 7,9 rebonds – 2,9 passes
Match de retour : 3 points (1/4 aux tirs), 3 passes, 1 balle perdue
Après blessure (406 matches) : 8,4 points (49,5%) – 5,2 rebonds – 1,7 passe

LaPhonso Ellis

Avant blessure (267 matches) : 15,4 points (47,5%) – 7,2 rebonds – 2,1 passes
Match de retour : 9 points (4/8 aux tirs), 2 rebonds, 2 balles perdues
Après blessure (357 matches) : 9,2 points (46,6%) – 5,2 rebonds – 0,9 passe

Chauncey Billups

Avant blessure (1 002 matches) : 15,5 points (41,6%) – 2,9 rebonds – 5,5 passes
Match de retour : 7 points (1/5 aux tirs), 3 passes, 2 balles perdues
Après blessure (29 matches) : 7,6 points (38,7%) – 1,7 rebond – 2,3 passes

En termes d’influence sur l’équipe, une blessure au tendon d’Achille fait également mal. Grâce aux statistiques offensives et défensives d’un joueur, Basketball-Reference calcule ainsi le nombre de victoires que n’aurait pas obtenu une équipe si un joueur n’avait pas été là. C’est un calcul de l’influence sur le terrain et on voit que celle-ci diminue quasiment toujours après une rupture du tendon d’Achille.

Mais Kobe Bryant est Kobe Bryant et on lui souhaite de faire mentir ces chiffres très pessimistes.

achille

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires