News

Boston : le coup de gueule de Gerald Wallace

Vingt-quatre heures après avoir expliqué qu’il n’écoutait pas les critiques et qu’il croyait dans le potentiel de sa nouvelle équipe, Gerald Wallace s’en est pris à ses coéquipiers.

C’était juste après la défaite face aux Wolves.

« On ne fait aucun effort, et on ne peut pas continuer comme ça » a-t-il lâché aux micros de confrères. « Faire des efforts, ça ne s’apprend pas. C’est une question de mentalité. On joue face à de véritables équipes, et la présaison ne doit pas être prise à la légère. Pour l’instant, on est égoïstes et paresseux. »

Le genre de discours qui doit plaire au coach, et évidemment moins aux coéquipiers. Mais Jeff Green en a rajouté une couche.

« On ne peut pas se permettre d’être le cul entre deux chaises, à réfléchir… C’est la présaison, et on doit jouer. On ne peut pas en revenir en arrière sur ce qu’on a fait depuis deux matches. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *