NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
UTH
MEM20:30
WAS
PHI22:00
SAS
DEN22:00
LAL
OKC0:30
ORL
TOR2:00
BOS
BRO3:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • UTA1.46MEM2.9Pariez
  • SAN2.3DEN1.68Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Retour sur le Game 7 entre Miami et Boston en 2012

Après une saison écourtée à cause du lockout, Miami et Boston se retrouvent le 9 juin à l’American Airlines Arena pour jouer le premier Game 7 en finale de conférence depuis 2005.

À quelques heures d’un second Game 7 pour le Heat, Basket USA revient sur le match décisif de l’an dernier contre Boston, celui qui a changé le cours de l’histoire pour Boston et surtout Miami.

Des performances de légende

Pendant six matches, les deux équipes ont tout donné. Le Game 2 a été, malgré la victoire de Miami, celui de Rajon Rondo avec 44 points, 10 passes et 8 rebonds quand, lors du Game 6, LeBron James a fait un match historique avec 45 points, 15 rebonds et 5 passes pour éviter à Boston de rejoindre les finales.

Entre temps, Paul Pierce avait réussi le shoot de la gagne à Miami dans le match pivot. Boston était donc passé tout près de l’exploit, mais LeBron James a fait le match de sa vie pour redonner espoir au Heat et permettre un Game 7 qui allait battre tous les records d’audience aux États-Unis.

Wade presque absent, Bosh diminué…

Le King a permis presque à lui seul à Miami de se sauver. Car Dwyane Wade, déjà gêné par son genou, n’est jamais bien entré dans ses matches avec seulement 6 points de moyenne en première mi-temps, et Chris Bosh, qui revenait de blessure, était diminué malgré un apport intéressant sur quelques minutes. Il n’a joué que les 3 derniers matches de la série et n’était même pas titulaire.

L’analogie avec la série actuelle contre Indiana est donc très cohérente : LeBron James est au sommet, pas Wade et Bosh, et Miami est piégé dans une série ultra physique face à une équipe qui n’a rien à perdre.

… mais présents pour ce Game 7

Mais pour ce match si important, Wade retrouve son niveau avec 23 points, 6 rebonds et 6 passes, Chris Bosh lui sort du banc pour inscrire 3 précieux paniers à 3 points pour 19 points à 8/10 et 8 rebonds. LeBron James est fidèle à lui même avec 31 points et 12 rebonds. C’est surtout son panier primé longue distance en milieu de quatrième quart temps qui marquera les esprits.

Car avant que Miami ne domine Boston dans les ultimes minutes, les Celtics avaient comme souvent dans ces situations réussi leur match. Comme contre les Lakers en Finales 2010, les hommes de Doc Rivers étaient parfaitement préparés pour faire face à Miami, et ils mènent à la mi-temps (46-53).

La fin du Big Three

Seulement, les Celtics ont les jambes lourdes et plus les minutes avancent, plus la fatigue se fait sentir. Wade et James commencent à prendre de vitesse les défenseurs, et les rotations défensives de Boston sont moins bien assurées.

Boston va finir par plier la rencontre 101-88, Kevin Garnett et Rajon Rondo rejoignant les vestiaires avant la fin pour ce qui reste le dernier match du Big Three puisque Ray Allen rejoindra la Floride dans les semaines qui vont suivre. Miami deviendra ensuite champion contre Oklahoma City, et Boston pourra regretter longtemps d’être passé à côté d’une troisième finale NBA en cinq ans.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Miami Heat en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés