Matchs
hier
Matchs
hier
LAL117
DEN107
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA2.29BOS1.68Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Chicago : l’éclosion de Jimmy Butler

Drafté en 30e position par les Bulls en 2011, Jimmy Butler (23 ans) a vécu une première saison difficile avec le lockout. S’adapter à la NBA n’est déjà pas facile, alors imaginez lorsqu’il faut tout intégrer en trois fois moins de temps.

Pourtant, malgré un temps de jeu faible (8.5 minutes) l’ancien arrière de Marquette, la même fac’ que Dwyane Wade, laissait déjà entrevoir un potentiel intéressant. Les Bulls ne s’y sont pas trompés et c’est pourquoi ils n’ont pas hésité à laisser partir Ronnie Brewer cet été.

Les récentes performances du sophomore viennent de leur donner raison.

La chance de sa vie

Toujours en apprentissage, Butler avait doublé son temps de jeu (17 minutes) en ce début de saison et clairement, on a pu constater qu’on tenait là un pur produit made in Tom Thibodeau. Bon défenseur sur l’homme, agressif sur les lignes de passes, Butler possède également un très bon sens du rebond, surtout offensif.

Il ne lui manquait plus qu’une véritable occasion de prouver sa valeur et c’est ce qu’il va se produire. Le 18 janvier, alors Chicago se déplace à Boston, Luol Deng se blesse sur contre-attaque laissant le champ libre à Butler qui inscrit 6 de ses 11 points en prolongation.

L’histoire est en marche et Tom Thibodeau le titularise lors des cinq matches suivants pour pallier l’absence de Deng. Résultat : 14.2pts, 8.6rbds et 1.2 interception en 45 minutes !

« Ce qui m’a le plus frappé c’est quand Lu’ [Deng] est venu vers moi et m’a dit : ‘C’est ton heure. Vas-y et continue de jouer comme tu l’as toujours fait’. » raconte Butler à ESPN. « Quand vous entendez ça de la part d’un All-Star, mais aussi de Derrick [Rose], de Joakim [Noah], c’est énorme. C’est ce que j’avais besoin d’entendre. Entendre mes coéquipiers me dire que je peux le faire et jouer ainsi me donne confiance. »

Transformé par son passage dans le cinq

Très bon lors des 5 premières titularisations de sa jeune carrière, Butler va néanmoins devoir retrouver sa place sur le banc maintenant que de Deng est rétabli.

Pas de quoi perturber le jeune garçon originaire de Tomball, une petite ville du Texas.

« Prendre des rebonds, défendre et rentrer les shoots ouverts, » répond-il quand on lui demande quel sera son nouveau rôle. « Quand une opportunité se présente, il faut la saisir. Etre titulaire m’a donné énormément de confiance. Mais je peux faire les mêmes choses en sortant du banc. »

Il l’a d’ailleurs prouvé lundi soir avec 19 points (record en carrière) et 6 rebonds face aux Bobcats, alors qu’il sortait du banc, avec notamment un dunk « langue au vent » jordanesque.

http://www.youtube.com/watch?v=CNUHejy2QSw

Apprécié de tous ses coéquipiers et de son coach, Butler n’est pas du genre à s’enflammer. Il sait qu’il a encore beaucoup de choses à améliorer (son shoot par exemple) et cet éphémère « Jimsanity » ne le fera pas changer pour autant.

« Tout le monde me traite de la même façon et je ne veux pas que les choses changent. »

En revanche, s’il continue comme ça, c’est l’attitude des défenses adverses envers lui qui risque de changer.

Sa défense sur Kobe Bryant

http://www.youtube.com/watch?v=sPxUErecR4k

Ses highlights face aux Bobcats

http://www.youtube.com/watch?v=pup6cq1aGyo

Son fadeaway sur Kobe Bryant

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chicago Bulls en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés