Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.82PHI1.96Pariez
  • OKL4.65GOL1.18Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Jeux olympiques de Londres : records en pagaille pour Team USA

Cette nuit, en atomisant le Nigéria 156-73, Team USA a établi une pléiade de records, aussi bien sur le plan individuel que collectif. Certains sont à l’échelle nationale, d’autres à l’échelle olympique. Voici la liste de ces records ou chiffres tous aussi impressionnants les uns que les autres.

Records individuels

Forcément, avec ses 37 points à 10/12 à 3 points en 14.29 minutes, Carmelo Anthony remporte haut la main la médaille du plus grand total de points inscrits par un joueur américain aux Jeux, devant Stephon Marbury et ses 31 points (dont six 3 points) en 2004. Cela va sans dire, ses dix 3 points sont aussi un record.

Il termine seulement à 1 point des 38 points de Kevin Durant lors du championnat du monde de 2010 (meilleure performance de l’histoire de Team USA) mais enfin, quatorze minutes, quoi !

Pour info, la meilleure performance individuelle aux JO appartient depuis 1988 au Brésilien Oscar Schmidt, qui avait planté 55 points aux Espagnols.

Records collectifs

29 3-points réussis pour Team USA, 28 tirs réussis au total pour le Nigéria. Ce n’est pas un record à proprement parler mais ça plante le décor.

Par où commencer ?

Déjà, les 78 points inscrits en première mi-temps représentent un premier record. Tout comme les 156 inscrits par Team USA au total qui bat son record national (133 contre la Chine en 1996), mais aussi le record olympique détenu par Brésil (138 contre l’Egypte en 1988).

Evidemment, les 83 points d’écart sont aussi un record olympique pour Team USA. Le précédent datait de 1956 lorsque les Américains avaient infligé un sévère 101 à 29 à la Thaïlande (72 points).

A l’échelle du Team USA, Carmelo Anthony & Co ont se sont également emparé des records : du nombre de 3-points inscrits (29), du nombre de 3-points tentés (46), du meilleur pourcentage au shoot (71.1%) du nombre de shoots inscrits (59) et ont égalé celui du nombre de passes décisives sur un match (41).

Enfin, pour résumer la performance de Team USA, sachez que les cinq autres rencontres disputées ce jour-là représentent un écart cumulé de 53 points (+1 pour l’Espagne et la Russie, + 8 pour la France, +20 pour l’Australie et +23 pour l’Argentine).

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires