Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Joakim Noah a répondu aux critiques

joakimnoah7 pts, 18 rbds et 3 cts en 29 minutes face aux Knicks; 14 pts, 10 rbds et 7 cts en 35 min face aux Wolves; 10 pts, 8 rbds et 4 cts en 26 minutes face aux Clippers; 17 pts, 6 rbds et 3 cts en 34 minutes face aux Kings; 16 pts, 9 rebonds et 2 cts face aux Hornets.

Depuis la mi-janvier, Joakim Noah enchaîne les bonnes prestations en tant que titulaire dans le 5 des Chicago Bulls. Même s’il a encore quelques trous de temps en temps (2 pts, 1 rbd, 1 ct face aux Rockets cette semaine) et que les systèmes d’attaque mis au point par Vinny Del Negro et son staff ne sont clairement pas organisés autour de lui, son association avec Tyrus Thomas sous les panneaux est bénéfique à son équipe.

De quoi envisager l’avenir avec sérénité.

Depuis les blessures à répétition de Drew Gooden (cheville, adducteurs, abdos) en décembre et en janvier, l’ancien Gator a pris possession de la raquette et a prouvé sa capacité à s’améliorer. Un temps sur la sellette, Jooks a pris les choses à bras le corps. Ce qu’il expliquait le 1er février dernier au sortir d’une victoire contre les Suns dans le Chicago Tribune :

« Je me sens mieux et plus à l’aise sur le parquet, mais je sais bien que je dois encore m’améliorer. »

Pour cela, il s’astreint à travailler encore plus qu’avant, ce que note avec approbation son coach :

« Ça porte ses fruits. Il doit pouvoir contrôler la raquette avec sa taille et son envergure, mettre des contres, être actif et efficace en défense. Il comprend mieux ce que je lui demande. Mais pour devenir meilleur, il doit continuer à travailler et à saisir les opportunités qui se présentent à lui. »

Noah : « Il faut encore améliorer la défense »

Et ce qu’explique Joakim :

« On fait bien mieux tourner la balle et on développe plus efficacement nos actions quand tout le monde la touche. Avant, on jouait trop sur des pick-and-rolls classiques en tête de raquette. Notre attaque est meilleure maintenant qu’en début de saison.
En plus, on court plus qu’avant sur les transitions, notre jeu est vraiment plus efficace quand on augmente le tempo, c’est là que nous sommes les meilleurs. Maintenant, il nous reste aussi à améliorer la défense. »

L’occasion en sera donnée demain aux Bulls face aux bouffeurs de shoots que sont les Mav’s. Mais quoi qu’il arrive dans le Texas, les joueurs de Chicago termineront leur road-trip hivernal à plus de 50% de victoire puisqu’ils en sont à 4-2 depuis le 25 janvier. Une première pour une telle séquence de plus de 5 matches depuis 11 ans ! A priori remis de ses soucis de santé, Drew Gooden devrait débuter comme remplaçant, pour ne pas casser la dynamique actuelle.

Del Negro : « Joakim peut faire la différence »

Mais ensuite ? Del Negro conservera-t-il le lineup actuel ? Les dirigeants des Bull iront-ils jusqu’à se séparer de Gooden avant le 19 février ? Après tout ce n’est pas impossible puisqu’il sera free agent à la fin de la saison. Dans ce cas, un véritable boulevard s’ouvrirait devant Noah pour qu’il persiste dans sa bonne passe actuelle. 5.3 pts, 6.3 rbds et 1.4 ct en moyenne depuis le début de saison contre 8.7 pts, 8.2 rbds et 2.3 cts depuis le 19 janvier et le match au MSG face aux Knicks. Ca valait bien les félicitations du coach :

« Comme Tyrus Thomas, Joakim est un joueur qui peut faire la différence. Quand il joue comme il est capable de jouer, nous sommes une équipe meilleure ! »

Crédit photo : David Billy

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires