Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Phoenix veut larguer l’Amare

stoudemire Amare

Steve Kerr est un commandant de bord autocratique en Arizona. Une fois que le sort d’un matelot est décidé, difficile de sauver la tête du rejeté. Et il est clair qu’à Phoenix désormais, Amare Stoudemire est devenu indésirable. Nos confrères de Yahoo ont confirmé les bruits de couloirs remontés jusqu’aux oreilles de Basket USA: Kerr va transférer l’amer Amare avant le 19 février. Quelle sont ses options ?

Depuis des semaines, le malaise des Suns est non seulement perceptible mais également étalé sur la place publique. Steve Nash, le Shaq et Boris Diaw l’ancien se sont répandus sur le manque de solidarité, d’enthousiasme et d’une identité perdue par une équipe qui en panne d’inspiration. On a nous-même tapé sur Kerr l’apprenti sorcier casseur de jouet. Le GM est sous pression alors que l’équipe a déjà perdu 21 matches, pour 26 victoires et lutte pour la dernière place qualificative en playoffs. « On continue de perdre des rencontres comme ça, ce n’est pas amusant. Je ne suis pas habitué à ça, c’est même contre ma religion« , commentait, très frustré, l’intérieur vedette des Suns après le revers face aux Warriors.

Seul Steve Nash est intransférable

Le All Star vit une saison difficile à Phoenix sous les ordres de Terry Porter et aux côtés d’un Shaquille O’Neal en pleine second jeunesse. Il se sent moins impliqué, moins de systèmes pour lui sont exécutés et il touche beaucoup moins le cuir au poste bas. Ses stats sont en baisse aux points et rebonds, et le joueur s’est déjà exprimé sur son amertume devant stylos et micros. Son mal de vivre n’est donc pas un secret. A 26 ans, il représente aujourd’hui la meilleure monnaie d’échange pour un Kerr qui a mis la pression sur tout le monde récemment en affirmant que tous les joueurs étaient transférables à l’exception de Steve Nash.

Un tandem Rose-Stoudemire aux Bulls ?

Le contrat du quadruple All Star expire en juin 2010, comme LeBron et Dwayne, entre autres. Et il est clair aujourd’hui vu la détérioration des relations entre l’ex-chouchou de D’Antoni et le staff dirigeant que l’option de la prolongation est à rayer de la liste. Avec 31 millions de dollars de salaire sur cette saison et la suivante, Stoudemire représente un départ judicieux pour le club, qui cherche donc l’échange qui fera son bonheur. Kerr veut une combinaison de joueurs en fin de contrat, de jeunes talents (si possible à l’aile) et de tours de draft. Chicago, où officie sur le banc l’ami Del Negro, excité à l’idée d’associer Rose à Stoudemire, Toronto, dirigé par celui qui a fait les Suns double-finalistes de conférence, et New-York, où D’Antoni se ferait un plaisir de récupérer son ancien protégé, sont les trois destinations les plus « chaudes » à l’heure actuelle. Phoenix veut envoyer Amare à l’Est. Comme Shawn Marion à la même période l’an passé.

Crédit photo : Keith Allison
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés