"Portrait"

[Portrait] John Starks, stars and stripes

L’Amérique raffole des success story où un p’tit gars parti de rien devient une icône nationale en venant à bout d’un destin contraire. C’est exactement l’histoire de John Starks (né le 10 août 1965). Le shooting guard emblématique des Knicks dut s’arracher pour gagner sa place en NBA. Il fut le symbole, l’âme et le cœur du New York défensif des années 90, à l’instar d’un Patrick Ewing ou d’un Charles Oakley. Lire la suite »

[happy birthday] David Robinson, Admirable Amiral

Rares sont les joueurs NBA à avoir été, comme David Robinson (né le 6 août 1965), respectés pour leur talent sur le terrain comme pour leur générosité et leur probité en dehors.

Homme pieux, sportif accompli, intronisé au Hall of Fame en 2009, l’Amiral est un être exceptionnel qui a bâti sa légende parallèlement à celle des Spurs. Lire la suite »

Patrick Ewing, Empire Knick Building

Il est rare qu’un joueur incarne une franchise au point de ne faire plus qu’un avec l’équipe. Ce fut le cas, dans les années 90, du n°33 des Knicks.

« Quand vous pensez à New York, vous pensez à Patrick Ewing », soulignait Michael Jordan qui fut son alter ego chez les Bulls.

« The Beast », c’est 15 saisons passées au service de « Big Apple » dans la quête obsessionnelle du titre NBA et avec un engagement total. Parce qu’il se trouva toujours quelqu’un pour lui confisquer la bague tant convoitée, le grand Pat fit de tristes adieux à la ville qui ne dort jamais.

On discutera longtemps la légende d’un pivot à l’image brouillée, qui eut des rapports parfois délicats avec le public. Un personnage définitivement complexe, devenu le coach de Georgetown après des années comme assistant en NBA. Lire la suite »

[Portrait] Gary Payton, le gant et le verbe

Les sentiments sont contrastés à l’évocation de la carrière de l’un des plus grands meneurs des années 90, intronisé dans quelques semaines au Hall Of Fame.

Principal artisan du « Sonic boom » avec Shawn Kemp, Gary Payton (49 ans ce 23 juillet) eut un impact prodigieux des deux côtés du parquet. Rarement point guard aura paru aussi complet.

« The Glove » est, avec Michael Jordan, Alvin Robertson et Sidney Moncrief, le seul arrière jamais élu Défenseur de l’année. Il put regarder Sa Majesté droit dans les yeux au cours d’une Finale qui vit « MJ » signer sa plus petite moyenne de points à ce niveau de compétition.

Dommage que Payton ait eu besoin, pour tutoyer l’excellence, de se nourrir des pires provocations verbales. Le plus grand trash-talker de la Ligue connut la consécration sur le fil, à 37 ans, dans les rangs du Miami Heat.

Lire la suite »

Glen Rice a 50 ans : le shoot élevé au rang d’art

Avec Uncle Rice, le ballon ne colle jamais… Durant 15 ans, ce fut « swish » et « nothing but net » à gogo entre Miami, Charlotte et Los Angeles.

Onzième meilleur tireur à 3 points de l’histoire (1 559 paniers primés),  Glen Rice connut la consécration sur le tard. Juste récompense pour un véritable esthète du shoot. 

 

Lire la suite »

Kendall Gill, quelque chose de MJ

C’était l’un des joueurs préférés de Michael Jordan, dont il partageait l’élégance, l’aisance aux shoots et le sens de l’anticipation en défense.

Kendall Gill (49 ans aujourd’hui) voulait marcher sur les traces de son idole de jeunesse. La NBA n’aura pas complètement exaucé son rêve.

Lire la suite »

Gary Trent Jr., au nom du père

Surnommé le « Shaq de la MAC », Gary Trent Sr. a connu une carrière NBA respectable. Plus de 500 matchs à 8 points et 4 rebonds, de Portland à Minnesota, en passant par Dallas et Toronto. Mais ce n’est rien à côté de ce qu’il a dû surmonter en dehors des parquets.  Lire la suite »

John Stockton a 55 ans : Docteur Steal et Mister Passe


C’est l’histoire d’un gars qui ressemble à Monsieur Tout-le-monde et qui sort d’une fac sans références. Personne ne miserait le moindre dollar sur lui.

Dix-neuf ans plus tard, quand il prend sa retraite, il est classé meilleur passeur et intercepteur de tous les temps… John Stockton a effectué toute sa carrière à Utah. Son duo légendaire avec Karl Malone mena deux fois la franchise de Salt Lake City en Finales NBA. Lire la suite »

Portrait d’Isaiah Rider, le nasty boy des années 90

Il ne fait pas bon se prénommer « J.R. »…

Attaquant et dunkeur brillant, Isaiah Rider (46 ans ce 12 mars) aura plus fait parler de lui pour ses frasques et ses démêlés avec la justice que pour ses prouesses balle en main. Il y avait le « bad boy » version Dennis Rodman, déjanté mais irremplaçable. Voici le « bad boy » version Isaiah, tête de lard et cas social. Rider on the storm…

Lire la suite »

Julius Erving, le premier virtuose du dunk

L’idole de Michael Jordan, c’est lui, Julius Erving (67 ans ce 22 février). L’homme qui inventa le dunk une main, plus connu sous le surnom de « Doctor J ». Un chirurgien du basket avant-gardiste qui ne sera sacré qu’une seule fois MVP. La NBA en général et les nouvelles générations lui doivent beaucoup. Lire la suite »