"Portrait"

Glen Rice a 50 ans : le shoot élevé au rang d’art

Avec Uncle Rice, le ballon ne colle jamais… Durant 15 ans, ce fut « swish » et « nothing but net » à gogo entre Miami, Charlotte et Los Angeles.

Onzième meilleur tireur à 3 points de l’histoire (1 559 paniers primés),  Glen Rice connut la consécration sur le tard. Juste récompense pour un véritable esthète du shoot. 

 

Lire la suite »

Kendall Gill, quelque chose de MJ

C’était l’un des joueurs préférés de Michael Jordan, dont il partageait l’élégance, l’aisance aux shoots et le sens de l’anticipation en défense.

Kendall Gill (49 ans aujourd’hui) voulait marcher sur les traces de son idole de jeunesse. La NBA n’aura pas complètement exaucé son rêve.

Lire la suite »

Gary Trent Jr., au nom du père

Surnommé le « Shaq de la MAC », Gary Trent Sr. a connu une carrière NBA respectable. Plus de 500 matchs à 8 points et 4 rebonds, de Portland à Minnesota, en passant par Dallas et Toronto. Mais ce n’est rien à côté de ce qu’il a dû surmonter en dehors des parquets.  Lire la suite »

John Stockton a 55 ans : Docteur Steal et Mister Passe


C’est l’histoire d’un gars qui ressemble à Monsieur Tout-le-monde et qui sort d’une fac sans références. Personne ne miserait le moindre dollar sur lui.

Dix-neuf ans plus tard, quand il prend sa retraite, il est classé meilleur passeur et intercepteur de tous les temps… John Stockton a effectué toute sa carrière à Utah. Son duo légendaire avec Karl Malone mena deux fois la franchise de Salt Lake City en Finales NBA. Lire la suite »

Portrait d’Isaiah Rider, le nasty boy des années 90

Il ne fait pas bon se prénommer « J.R. »…

Attaquant et dunkeur brillant, Isaiah Rider (46 ans ce 12 mars) aura plus fait parler de lui pour ses frasques et ses démêlés avec la justice que pour ses prouesses balle en main. Il y avait le « bad boy » version Dennis Rodman, déjanté mais irremplaçable. Voici le « bad boy » version Isaiah, tête de lard et cas social. Rider on the storm…

Lire la suite »

Julius Erving, le premier virtuose du dunk

L’idole de Michael Jordan, c’est lui, Julius Erving (67 ans ce 22 février). L’homme qui inventa le dunk une main, plus connu sous le surnom de « Doctor J ». Un chirurgien du basket avant-gardiste qui ne sera sacré qu’une seule fois MVP. La NBA en général et les nouvelles générations lui doivent beaucoup. Lire la suite »

Charles Barkley, le provocateur au grand cœur

Rares sont les sportifs qui marquent l’histoire de leur discipline sans remporter le moindre titre avec leur club. Charles Barkley, qui fête aujourd’hui ses 54 ans, en fait partie. Ses actions éclatantes et ses déclarations fracassantes ont participé à l’extrême popularité du basket US dans les années 90. Devenu consultant TV, « Sir Charles » continue de faire parler de lui. Par ses provocations évidemment. Lire la suite »

Alonzo Mourning, le guerrier miraculé

C’est l’un des plus grands guerriers des années 90-00 et un homme qui s’est relevé d’une terrible maladie…

Ancien pivot du Heat, champion 2006, Alonzo Mourning (47 ans ce 8 février) est l’un des plus grands intimidateurs de l’histoire de la NBA. Deux fois meilleur défenseur de la ligue, Mourning était un combattant à la manière de ses grands adversaires, Patrick Ewing et Dikembe Mutombo, sortis comme lui de Georgetown.

Un combattant dans la vie aussi puisqu’il retrouvera les terrains après une greffe d’un rein ! Lire la suite »

[Portrait] Dominique Wilkins, jamais sans mon dunk

Considéré comme l’un des meilleurs dunkeurs de tous les temps, Dominique Wilkins (57 ans ce 12 janvier) a fait le show pendant 11 ans et demi à Atlanta. Voltigeur archi-spectaculaire et scoreur prolifique, « Nique » accumula les récompenses individuelles – deux victoires dans le concours de dunks – mais ne put emmener les Hawks au-delà des demi-finales de Conférence Est.

Sans Michael Jordan et Charles Barkley, il serait vraisemblablement devenu LE visage du basket américain après la période Bird-Magic.

Lire la suite »

[portrait] « Muggsy » Bogues, little big man

Chaque décennie, un lutin vient défier les grands de ce monde. Il y a eu Spud Webb, meilleur dunkeur de la NBA du haut de son 1m70, mais aussi Nate Robinson, et aujourd’hui Isaiah Thomas. Mais du haut de son 1m60, Tyrone Bogues fut le plus emblématique de tous, et tout sauf une bête de foire. Ambassadeur des Hornets depuis 2014, il fête ses 52 ans.
Lire la suite »