Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Draft 2015 : notre Mock Draft 1.8

dangelo-russell

Dans trois semaines, c’est la draft et les franchises NBA enchainent les workouts afin de dénicher la perle rare. Si Karl-Anthony Towns et Jahlil Okafor tiennent toujours la corde pour les deux premières places, D’Angelo Russell pourrait peut-être bouleverser toute la Draft s’il venait à être choisi par les Los Angeles Lakers en 2e position via un effet de dominos. Reste aussi à savoir ce que feront Phil Jackson et ses New York Knicks : un intérieur, un meneur de jeu, ou un échange. Beaucoup d’hypothèses et de conjectures alors que nous sommes à un peu plus de trois semaines du soir du 25 juin…

Voici notre Mock Draft 1.8.

1. Timberwolves – Karl-Anthony Towns Jr. (Kentucky, 19 ans, 2m11, Freshman)

Stats : 10.3 points, 6.7 rebonds, 2.3 contres

Les Minnesota Timberwolves auront dans leur effectif les premiers choix de la Draft des trois dernières années la saison prochaine. Mais qui rejoindra Anthony Bennett et Andrew Wiggins ? Cela devrait se jouer encore Karl-Anthony Towns et Jahlil Okafor, les deux prospects les plus suivis de la promotion. La raquette des Wolves est exsangue et un renfort dans la peinture ne serait pas du luxe. Towns est meilleur défenseur qu’Okafor et il a montré qu’il pouvait aussi être un excellent finisseur lors de la March Madness. Son workout à LA lundi a bluffé tous les témoins.

L’alternative : Jahlil Okafor

2. Lakers – Jahlil Okafor (Duke, 19 ans, 2m11, Freshman)

Stats : 17.3 points, 8.5 rebonds, 1.4 contre

Le futur des Lakers. Aux côtés de Julius Randle, Jahlil Okafor pourrait former une raquette de choix pour la prestigieuse franchise californienne. Bien sûr, il reste énormément de faiblesses dans l’effectif mais un duo comme celui là serait une très bonne base avant d’attaquer la free agency. L’ex-Blue Devil est extrêmement doué au poste, attendu comme l’un des big men du futur. Il devra s’endurcir en défense mais comptons sur Kobe pour l’aider à ce niveau là.

Les alternatives : Karl-Anthony Towns, D’Angelo Russell

3. Sixers – D’Angelo Russell (Ohio State, 19 ans, 1m93, Freshman)

Stats : 19.3 points, 5.7 rebonds, 5 passes décisives

Les Sixers peuvent se satisfaire de se 3e choix. En effet, avec déjà Nerlens Noel et Joel Embiid, ils n’auront sans doute pas à se soucier de Towns ou Okafor et ils pourront se concentrer sur leur lacune à la mène, probablement avec D’Angelo Russell. Joueur très complet, capable de marquer, défendre, distribuer le jeu ou se mêler à la lutte pour le rebond, Russell devrait être une machine à triple-double en NBA et il dispose de joueurs qui pourraient lui permettre de se régaler sur pick-and-roll. La touche finale pour les Sixers (en attendant Dario Saric) ?

Les alternatives : Jahlil Okafor, Emmanuel Mudiay

4. Knicks – Willie Cauley-Stein (Kentucky, 21 ans, 2m13, Junior)

Stats : 8.9 points, 6.4 rebonds, 1.7 contre

Pour beaucoup, Willie Cauley-Stein incarne l’un des joueurs les plus matures de cette promotion, et Larry Bird parie qu’il sera un joueur à 100 millions. Après trois saisons à Kentucky, l’intérieur connaît le haut niveau et sa progression fut constante, peu importe ses coéquipiers. Joueur bondissant, excellent rebondeur et contreur, Phil Jackson voit en lui l’un des futurs intérieurs dominants de la NBA. A moins qu’il ne se laisse tenter par Trey Lyles, même si un échange reste toujours d’actualité si la contre-partie est alléchante.

Les alternatives : échange, Trey Lyles

5. Magic – Kristaps Porzingis (Séville, 19 ans, 2m15)

Stats : 11 points, 4.6 rebonds, 0.6 passe décisive

L’an dernier, Kristaps Porzingis s’est désisté au dernier moment pour rester dans le championnat d’Espagne, à raison. Avec une saison de plus dans le très haut niveau dans les jambes, il a continué de progresser et de développer son jeu, notamment un bon petit tir extérieur qui fera de lui un ailier-fort fuyant très dangereux. Si Tobias Harris s’en va, il pourrait combler ce vide et former une frontcourt jeune et talentueuse avec Nikola Vucevic et Aaron Gordon.

Les alternatives : Mario Hezonja, Justise Winslow

6. Sacramento – Emmanuel Mudiay (Chine, 19 ans, 1m93)

Stats : 18 points, 6.3 rebonds 5.9 passes décisives

L’invité mystère de la Draft, à l’instar de Dante Exum, l’an dernier. Emmanuel Mudiay aurait dû jouer pour SMU et Larry Brown en NCAA avant de se rétracter et de partir en Chine, où il a dominé la compétition jusqu’à sa blessure à la cheville. Depuis décembre, il se focalise sur sa préparation à la Draft et il pourrait au final être le meilleur meneur de jeu de la promotion. Les Kings sont un peu juste à la mène avec Darren Collison dans le cinq et Emmanuel Mudiay pourrait être l’une des révélations de la promotion.

Les alternatives : Willie Cauley-Stein, Kristaps Porzingis, Cameron Payne.

 

7. Nuggets – Justise Winslow (Duke, 19 ans, 1m97, Freshman)

Stats : 12.6 points, 6.5 rebonds, 2.1 passes décisives

Meilleur joueur de Duke lors de la March Madness, Justise Winslow n’a cessé de monter en puissance tout au long de la saison. Très à l’aise dans tous les domaines du jeu, Winslow est garanti NBA Ready avec des qualités athlétiques indéniables, une détermination sans faille, un shoot très correct et une défense redoutable. Il pourrait renforcer les Nuggets sur les postes extérieurs, voire même déloger Wilson Chandler ou Randy Foye du cinq de départ.

Les alternatives : Stanley Johnson, Mario Hezonja

 

8. Pistons – Mario Hezonja (Barcelone, 20 ans, 2m03)

Stats : 5.9 points, 1.9 rebond, 1.2 passe décisive

Mario Hezonja est considéré avec Kristaps Porzingis comme le meilleur européen de la Draft. Est-il prêt pour avoir un impact immédiat en NBA ? Cela reste encore à prouver mais le talent est indéniable. Les Pistons ont un énorme point d’interrogation au poste d’ailier-fort avec le possible (probable ?) départ de Greg Monroe. Hezonja est-il prêt pour la NBA ? Il aura sans doute besoin d’un temps d’adaptation mais le pari pourrait s’avérer payant pour Stan Van Gundy qui est allé le superviser en Espagne il y a quelques semaines.

Les alternatives : Kristaps Porzingis, Stanley Johnson

 

9. Hornets – Devin Booker (Kentucky, 18 ans, 1m98, Freshman)

Stats : 10.0 points, 2.0 passes décisives, 1.1 rebond

L’un des plus jeunes joueurs de la promotion, avec énormément de potentiel. Il aurait sans doute bénéficié d’une saison de plus à Kentucky dans un rôle étendu mais qu’à cela ne tienne. Les Hornets ont une collection de jeunes talents qui, pour certains, tardent à confirmer. Le poste d’arrière est le plus fragile à l’heure actuelle après le fiasco de la venue de Lance Stephenson et Booker a probablement le plus d’upside à cette position.

Les alternatives : Stanley Johnson, Kelly Oubre

 

10. Heat – Kelly Oubre (Kansas, 19 ans, 2m00, Freshman)

On attendait Cliff Alexander mais le meilleur freshman de la saison pour Kansas fut Kelly Oubre. Peu utilisé en tout début de saison, Bill Self lui a rapidement donné plus d’importance dans sa rotation. Doué offensivement, il est un arrière de grand taille capable de défendre sur des ailiers et peut aussi prendre du rebond. A Miami, il pourra jouer aussi bien sur l’aile qu’à l’arrière et voir son rôle prendre de l’ampleur, surtout si Dwyane Wade continue d’avoir ses problèmes aux genoux.

Les alternatives : Trey Lyles, Myles Turner

11. Pacers – Myles Turner (Texas, 19 ans, 2m11, Freshman)

Stats : 10.1 points, 6.5 rebonds, 2.6 contres

« Seven Footer » capable de s’écarter du panier, Myles Turner possède un profil atypique et la franchise NBA qui décidera de le sélectionner aura pour mission de segmenter son jeu. Solide défenseur, il devra prendre de la masse pour dominer face à des joueurs bien plus puissants que lui. Il aurait sans doute gagner à rester une saison de plus en NCAA mais il a les atouts pour devenir l’un des cinq meilleurs joueurs de la promotion. A Indiana, il pourra apprendre le métier derrière Roy Hibbert et le vieillissant David West avant de prendre la relève.

Les alternatives : Sam Dekker, Trey Lyles

12. Jazz – Trey Lyles (Kentucky, 19 ans, 2m08, Freshman)

Stats : 8.7 points, 5.2 rebonds, 1.1 passe décisive

Troisième intérieur de Kentucky après Karl-Anthony Towns et Willie Cauley-Stein, Trey Lyles n’en est pas moins un prospect très intéressant avec sa taille et sa puissance physique. Bon rebondeur, il devra en revanche progresser à la finition. Lyles possède un shoot correct à mi-distance mais c’est sous le panneau qu’il excelle. Sa marge de progression est encore importante et il pourra remplir le rôle de première rotation derrière Rudy Gobert et Derrick Favors à Salt Lake City.

Les alternatives : Sam Dekker, Frank Kaminsky

13. Suns – Stanley Johnson (Arizona, 18 ans, 2m01, Freshman)

Stats : 13.8 points, 6.5 rebonds, 1.7 passe décisive

Formé à l’université d’Arizona, Stanley Johnson pourrait bien échouer chez lui à Phoenix. Monstre physique, ce dernier a passé une très bonne saison avec les Wildcats mais son jeu est taillé pour la NBA. Il devra améliorer son shoot et sa défense mais n’oublions pas qu’il n’a pas encore 19 ans et que sa marge de progression semble encore très importante. L’effectif des Suns ne casse pas des briques sur les postes intérieurs et Johnson pourrait facilement passer devant un P.J. Tucker dans la rotation. Lui annonce carrément qu’il est le meilleur joueur de la draft…

Les alternatives : Kelly Oubre, Kevon Looney

14. Thunder – Cameron Payne (Murray State, 20 ans, 1m88, Sophomore)

Stats : 20.2 points, 6.0 passes décisives, 3.7 rebonds

Cameron Payne aurait reçu une promesse de la part d’une franchise du Top 14. Oklahoma City serait la destination la plus logique où il pourrait atterrir, dans un rôle de doublure de Russell Westbrook à la mène. Cette saison, il a mené son équipe de Murray State à un bilan de 29-6 mais il n’a pas disputé la March Madness, battu par Belmont en finale de l’OVC. Malgré tout, il a montré des qualités de scoreur et de distributeur ainsi que de belles dispositions pour la défense. Il aura l’opportunité d’évoluer dans une équipe qui devrait retrouver le haut de tableau.

Les alternatives : Tyus Jones, Sam Dekker

15. Hawks – Frank Kaminsky (Wisconsin, 22 ans, 2m13, Senior)

Le joueur de l’année en NCAA. Un joueur d’expérience dans un effectif bien rodé.

16. Celtics – Rondae Hollis-Jefferson (Arizona, 20 ans, 2m01, Sophomore)

Le 6e homme d’Arizona était aussi l’un de ses joueurs les plus fiables cette saison.

17. Bucks – Sam Dekker (Wisconsin, 21 ans, 2m06, Junior)

La révélation de la March Madness du côté de Wisconsin. Intérieur sachant s’écarter du panier, il est capable de réaliser de grosses séries à 3-points. Devra s’endurcir en défense.

18. Rockets – R.J. Hunter (Georgia State, 21 ans, 1m98, Junior)

Un tueur. Il l’a encore prouvé lors de la March Madness. Un pur scoreur.

19. Wizards – Kevon Looney (UCLA, 19 ans, 2m06, Freshman) 

Un intérieur de grand talent, auteur d’une superbe saison à UCLA.

20. Raptors – Bobby Portis (Arkansas, 20 ans, 2m11, Sophomore)

Un excellent finisseur, très doué offensivement avec un shoot extérieur très fiable.

21. Mavs – Jerian Grant (Notre Dame, 22 ans, 1m96, Senior)

Les Mavs ont besoin d’un arrière capable de jouer tout de suite. Jerian Grant en est capable. Intéresse aussi Phoenix

22. Bulls – Tyus Jones (Duke, 19 ans, 1m85, Freshman)

Le MOP du Final Four. Il pourrait apprendre le métier derrière Derrick Rose.

23. Blazers – Montrezl Harrell (Louisville, 21 ans, 2m01, Junior)

Le physique le plus impressionnant de la Draft.

24. Cavs – Rashad Vaughn (UNLV, 18 ans, 1m98, Freshman)

L’un des joueurs qui monte. Il reste sur une excellente campagne dans le Nevada. Des qualités athlétiques très au-dessus du lot.

25. Grizzlies – Delon Wright (Utah, 23 ans, 1m96, Senior) 

Un meneur d’expérience, capable de très bonnes choses au relais de Mike Conley.

 

26. Spurs – Justin Anderson (Virginia, 21 ans, 1m98, Junior) 

Un joueur très intelligent, qui pourra facilement jouer au relais de Danny Green ou Kawhi Leonard sur les postes extérieurs.

27. Lakers – Rakeem Christmas (Syracuse, 23 ans, 2m08, Senior)

Après trois saisons moyennes, il a explosé cette saison avec Syracuse. Une valeur sûre.

 

28. Celtics – Christian Wood (UNLV, 19 ans, 2m11, Sophomore)

Un intérieur robuste, encore jeune mais qui progresse rapidement.

 

29. Nets – Andrew Harrison (Kentucky, 20 ans, 1m98, Junior)

Le plus régulier des deux jumeaux Harrison, et presque aussi clutch que son frère Aaron.

 

30. Warriors – Robert Upshaw (Washington, 21 ans, 2m11, Sophomore)

L’un des meilleurs intérieurs 100% défensif de la Draft. Une machine à contre

Suivent : J.P. Tokoto, Terry Rozier, Chris McCullough, Jarell Martin, Jordan Mickey, Aaron Harrison, Mam Jaiteh, Dakari Johnson, Jonathan Holmes, Cliff Alexander

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés