Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.69UTA2.18Pariez
  • LOS1.88LA 1.93Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

NCAA : Jordan Taylor, Monsieur Efficacité

A mesure que les équipes types de pré-saison NCAA sortent dans la presse, un joueur revient invariablement, il s’agit de Jordan Taylor.

Moins connu que Jared Sullinger ou Harrison Barnes, le meneur de Wisconsin est pourtant le meilleur meneur au niveau universitaire à l’heure actuelle, et il figure en bonne place dans les prévisions pour le titre de meilleur joueur de l’année.
Au premier abord rien ne permet d’imaginer que Jordan Taylor est l’un des meilleurs joueurs de NCAA. Il n’est ni très athlétique ni très grand. C’est d’ailleurs ce qui pousse les scouts NBA à le considérer comme un solide remplaçant dans la grande ligue. Résultat, certains ont dû s’étonner de voir un nom inconnu, qui ne figure presque pas dans les mock drafts, être plébiscité pour la First Team All America.

Et pourtant, même s’il n’est pas un futur All-Star, Taylor rend fou les amoureux de statistiques.

Des mains en or

Sa ligne de stats est bonne mais pas non plus incroyable : l’an dernier 18 points, 4.7 passes et 4.1 rebonds de moyenne en 36 minutes. Certes il ne plante pas 35 points par match mais offensivement personne n’est plus efficace. A commencer par son ratio passes/pertes de balle, il est de 4/1. Pour un meneur c’est tout simplement excellent (Chris Paul fait du 3/1). Ajoutez à cela 43% d’efficacité à 2 points et le même chiffre à 3 points! Pour quelqu’un qui tournait à 26% et 19% (à 3-pts) lors de sa première année à Madison, c’est une belle progression.

Ensuite il faut savoir que Bo Ryan, le coach des Badgers, conduit une attaque très lente, environ 58 possessions par match, mais très efficace (1.23 point par possession) notamment grâce à son meneur. Pour mesurer cela, on peut utiliser la « Valeur ajoutée offensive ». Pour parler plus clairement c’est ce qu’apporte en plus un joueur lorsqu’il est sur le terrain par rapport à ce qu’apporterait un joueur lambda à sa place. Le numéro 1 de la saison dernière n’était nul autre que Jordan Taylor qui a apporté 9.46% de plus aux Badgers qu’un autre joueur avec les mêmes minutes/possessions. Ses poursuivants s’appelaient Kemba Walker avec 8.29% et Jimmer Fredette avec 7.56%. De quoi planter le décor quand on connait les performances et la renommée des deux derniers…

Meilleur avec un défenseur sur le dos !

Le meneur de Wisconsin est aussi capable de sortir de sa boite lorsque son équipe en a besoin, en attestent ses 27 points contre Ohio State (dont 21 en 2e mi-temps) et ses 39 contre Indiana 3 semaines plus tard.

Dernière particularité de Taylor : il est en plus grande réussite lorsque il a un défenseur en face de lui que lorsqu’il est tout seul. L’an dernier, sur 73 tirs en situation de « catch and shoot » il a produit en moyenne 1.50 point sur les 36 qui ont été classés comme défendus, contre seulement 0.67 point lorsqu’il était seul !

Et si la solution pour l’arrêter était de le laisser shooter…

Highlights

Vidéo en cours de chargement...



Par Thomas
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés