NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DET
CLE1:00
MIA
ORL1:30
OKC
DAL2:00
CHI
SAS2:00
MIN
SAC2:00
UTH
HOU3:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • DET1.31CLE3.35Pariez
  • MIA1.4ORL3Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Preview 2008/09 : Atlantic division

son alto' lo' pibe'
Creative Commons License photo credit: javYliz

Cette division abrite le champion en titre, un énorme outsider et une franchise revancharde. Beaucoup d’intérêt donc avec des Celtics qui devront être au taquet pour réaliser le doublé, tandis que Mike D’Antoni s’offre un challenge aussi excitant que compliqué : transformer les Knicks en équipe. Pas facile…

1- Boston Celtics
James Posey n’est plus là et le trio Allen-Garnett-Pierce a un an de plus dans les pattes. Malgré cela, le champion en titre conserve une longueur d’avance sur ses poursuivants. Essentiellement parce que leur défense et leur collectif restent ce qui se fait de mieux et qu’il devrait leur permettre de remporter au moins 55 matchs. Toutefois, conserver le leadership sur la ligue sera bien plus difficile. D’abord, il va falloir remotiver les troupes. Ensuite, le banc est moins riche. Enfin, Ray Allen apparaît sur le déclin, et sans son apport extérieur, Boston sera clairement prenable.

2- Philadelphia Sixers
C’est le grand vainqueur de cette intersaison puisqu’il n’a quasiment rien perdu, et qu’il a recruté fort avec Elton Brand, qui au meilleur de sa forme pèse 20 pts-10 rbds tous les soirs. Aux côtés d’Andre Miller, les jeunes talents sont foison avec Iguodala, Lou Williams, Young et Green. Si les petits cochons les mangent pas, ils peuvent être les Hornets de la côte Est. Sur le banc, des bons joueurs d’appoint comme Ratliff, Marshall, Ivey ou encore Rush. Bref, Mo Cheeks a un effectif de rêve pour ramener les Sixers au sommet.

3- Toronto Raptors
La franchise canadienne nous livre sa version des Twin Towers avec Chris Bosh et Jermaine O’Neal. Sur le papier, c’est ce qu’il se fait de mieux dans toute la ligue. C’est complémentaire, physique, technique et intimidant. A la mène, Jose Calderon est un Steve Nash du pauvre, adroit et bon passeur. Le problème, c’est que le reste de l’effectif a moins d’impact. Sur les postes 2 et 3, c’est franchement moyen avec Parker et Moon. Sur le banc, les Kapono, Bargnani et autre Graham ne sont pas loin des titulaires et c’est à eux d’apporter une trentaine de points par match.

4- New York Knicks
Mike D’Antoni aux manettes, les Knicks ne veulent plus être la risée de la ligue, et de toute une ville. Marbury est encore là. Curry aussi. Mais les matchs de présaison ont rassuré les fans et avec un effectif quasi inchangé, D’Antoni va redorer l’image d’une franchise. Il mise pour cela sur Chandler et Lee, deux joueurs qui pourraient exploser cette saison. Autre joueur qui peut passer un cap : Nate Robinson. Toutefois, on ne transforme pas des tocards en champions en une saison, mais la franchise nous semble sur la bonne voie.

5- New Jersey Nets
Le Big Three des Nets a explosé en six mois. Kidd est à Dallas, et Jefferson a rejoint Milwaukee. En partance pour Brooklyn, la franchise allège sa masse salariale dans l’espoir de recruter Lebron James en 2010. Sur ce qu’on a vu à Bercy, il n’y a aucun raison d’être optimiste pour la suite. Vince Carter et Devin Harris sont entourés de vétérans moyens, ou de jeunes qui ont cruellement besoin d’un guide. Et pour couronner le tout, l’infirmerie est déjà pleine à quelques jours de la reprise.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés