Summer
league
Summer
league
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

À 38 ans, Marco Belinelli veut jouer les prolongations pour ses filles

Italie – Tombé en finale des playoffs de Lega A avec la Virtus Bologne, l’ancien arrière NBA a toujours soif de basket, poussé par l’envie de remporter un dernier trophée et de briller encore un peu devant ses filles.

Marco BelinelliNe parlez pas de retraite à Marco Belinelli ! À 38 ans et des poussières, le champion NBA 2014 avec les Spurs n’a rien perdu de sa superbe et a même été élu MVP de Lega A avec la Virtus Bologne, son club formateur, où il est revenu il y a quatre ans. Malgré la défaite des Bolognais face à l’Olimpia Milano en finale des playoffs, le vétéran reste plus motivé que jamais.

« Ça ne m’était encore jamais arrivé de remporter le titre de MVP. Ça m’a rempli de fierté. En septembre, il y a eu des changements qui m’ont permis de jouer et de montrer que je pouvais aider l’équipe, ce qui n’arrivait pas toujours auparavant », a-t-il confié, à propos de l’arrivée de Luca Banchi pour remplacer Sergio Scariolo. « Quand une saison se termine, que l’on gagne la Super Coupe mais que l’on n’a pas atteint les autres objectifs que l’on s’était fixés, il n’y a pas de quoi se réjouir. Il y a une marge de progression pour la suite (…). En Euroleague, nous sommes passés à un match des playoffs, c’est donc un résultat positif. Maintenant que c’est fini, essayons de nous améliorer pour l’avenir. »

Sous contrat jusqu’en 2025, Marco Belinelli se sent également pousser des ailes depuis la naissance de sa deuxième fille, Deva Vittoria, en janvier, près de deux ans après son premier enfant, Nina Sophie. Une source de motivation supplémentaire que de pouvoir briller devant leurs yeux, avant de penser à une retraite bien méritée.

« J’ai toujours rêvé que mes filles puissent regarder mes matchs. J’espère pouvoir soulever un trophée avec elles le plus tôt possible car je ne pourrai pas continuer à jouer éternellement », a-t-il ajouté. « Je vais rencontrer le club pour évaluer beaucoup de choses, les plans futurs, à quoi l’équipe ressemblera, en espérant que nous pourrons encore grandir et être compétitifs ».

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités