Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Jeff Van Gundy remercie les Celtics d’avoir redonné un sens à sa vie

NBA – Licenciement, un enfant qui quitte la maison, décès et maladie de proches… Jeff Van Gundy n’était pas au mieux il y a un an.

Jeff Van GundyAlors que son nom circule pour devenir assistant aux Clippers, Jeff Van Gundy pourrait remplacer Charles Lee comme bras droit de Joe Mazzulla. À 62 ans, l’ancien entraîneur des Knicks et des Rockets a quitté les plateaux TV, où il commentait depuis 16 ans, pour accepter un rôle de « conseiller » de Brad Stevens. Alors que ESPN l’avait viré, JVG reconnaît qu’il n’était pas au mieux avant d’accepter la proposition de Boston.

« J’ai été licencié le 30 juin et mon plus jeune fils, Grayson, est entré à l’école en août » raconte-t-il au micro du podcast de son ami Mark Jackson. « La maison est devenue vide… Puis ma belle-sœur est décédée tragiquement au milieu du mois d’août. Et mon meilleur ami à Houston a contracté un cancer qui l’a emporté au printemps ».

Une « bouée de sauvetage »

C’est à ce moment-là, en septembre, qu’il a reçu un appel du président des Celtics. « Lorsque j’ai commencé à travailler pour les Celtics après la Coupe du monde, à l’automne dernier, je ne connaissais que très peu Brad Stevens » poursuit-il. « J’étais vraiment dans une situation délicate, ne sachant pas vraiment où j’allais, quel était mon but ou comment j’allais être avec ce nouveau groupe où je ne connaissais personne, et franchement, cela a été l’une des choses les plus rajeunissantes que j’ai jamais vécues. »

Pour Jeff Van Gundy, les Celtics l’ont carrément sauvé.

« Brad Stevens et Joe Mazzulla m’ont lancé une bouée de sauvetage et tous les membres de l’équipe m’ont accueilli à bras ouverts. C’est une équipe très jeune. Sam Cassell est, je pense, le plus âgé. Personne d’autre que Sam n’a plus de 40 ans. J’ai beaucoup appris… Toute l’organisation, des propriétaires au staff de Brad en passant par les coaches, a été remarquable. Et je pense que tu seras d’accord avec moi pour dire que dans une équipe, rien ne vaut une bonne entente au sein du staff. »

L’altruisme du staff de Joe Mazzulla

Alors qu’il pourrait accepter un rôle d’assistant, Jeff Van Gundy rend hommage à Joe Mazzulla, l’un des plus jeunes entraîneurs de la NBA.

« Joe est un très bon entraîneur et un très bon leader, mais ce qu’il a su faire, c’est réunir un groupe d’entraîneurs qui se soucient plus des résultats que du mérite. Ils ont une excellente cohésion entre eux. Et ces staffs ont explosé en taille, donc c’est un défi encore plus grand aujourd’hui qu’il ne l’a jamais été ».

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités