Summer
league
Summer
league
MIL21
CLE41
LAC
BRO22:00
IND
MIN23:30
WAS
HOU0:00
NOR
ORL1:30
ATL
SAS2:00
TOR
DEN3:30
GSW
CHI4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Draft 2024 | Présentation de Matas Buzelis (G-League Ignite)

Draft 2024 – Grand espoir en « high school », Matas Buzelis a peiné à justifier ce statut et a vu sa cote baisser… Une aubaine pour lui comme pour sa future franchise ?

Matas Buzelis lors du Rising Stars ChallengeIl devait y avoir son futur coéquipier Ron Holland et lui, les autres un cran plus bas. Avant le début de la saison, Matas Buzelis était le premier « first pick » théorique d’ESPN et de son spécialiste Jonathan Givony pour cette Draft 2024. Impressionnant au lycée, le joueur à la double nationalité lituanienne et américaine devait offrir un cocktail rare de créateur de grande taille, capable en plus de sanctionner de loin, ce avec une marge de progression physique certaine. Sa blessure à la cheville a retardé son début de saison. Son arrivée chez les professionnels avec une équipe du G-League Ignite décevante a achevé de le faire reculer dans la hiérarchie.

Sans passer complètement à côté dans l’antichambre de la NBA, Matas Buzelis a souffert de la transition entre le basket en « high school », où il donnait parfois l’impression de jouer au milieu d’enfants, et celui d’adultes aguerris et surtout prêts physiquement. Le potentiel n’a pas disparu pour autant, et cette saison frustrante pourrait lui faire le plus grand bien pour son arrivée en NBA en lui faisant gagner un an de rodage sur ce qui lui reste à travailler.

Sans doute moins complet offensivement qu’escompté, le joueur de 19 ans reste un des attaquants les plus complets de cette promotion, avec en sus de la longueur. Surtout, Buzelis a brillé là où on ne l’attendait pas forcément aussi bon, en deuxième lame défensive. De quoi brouiller les pistes sur son véritable registre, et son plafond absolu.

Profil

Poste : ailier / ailier-fort
Taille : 2m05
Poids : 90 kgs
Equipe : G-League Unite
Stats 2023/24 : 14,1 points (à 44,5%), 6,6 rebonds, 1,9 passe en 32 minutes

Points forts

– L’intelligence défensive. Il devait être le moteur offensif de l’Ignite, il en a fini meilleur contreur sur une saison de l’histoire du programme. Avec 2,1 contres par match, Matas Buzelis s’est montré très séduisant dans la lecture des attaques adverses pour venir en aide et servir de dernier rempart défensif. Il devrait parfaitement s’adapter en NBA, où les changements défensifs sont nombreux, et l’aide côté sans ballon souvent cruciale.

– L’attaque sans ballon. Comme en défense, c’est sans être au contact de la balle qu’il s’est montré le plus dangereux offensivement. La lecture du jeu de Matas Buzelis est remarquable, et il sait profiter des prises à deux sur le porteur de balle ou des mauvaises rotations pour créer des solutions de passe et s’offrir des points faciles. Sa vitesse pour monter au cercle et sa détente font le reste.

Points faibles

– Le shoot à 3-points. Alors qu’il semblait avoir passé un cap lors de sa dernière année au lycée avec 43.1% de réussite derrière l’arc, le passage au rythme et à la distance chez les professionnels l’a ramené sur Terre (27.3%). La mécanique est bonne, mais sa qualité réelle de tir pose de plus en plus question, avec un faiblard 67.9% aux lancers-francs. Il lui faudra a minima du temps avant d’être un shooteur dangereux… S’il en devient un tout court. Sa réussite à mi-distance et son tir sur une jambe à la Dirk Nowitzki laissent entrevoir une possible progression.

– Le physique. Là aussi, la transition à évoluer avec des adultes a ressemblé à un mur pour Matas Buzelis. Le Lituano-Américain manque clairement de puissance à ce stade, et n’est pas le plus explosif en départ en dribble, comme pour finir après contact (à peine plus de 48% au tir). Bon passeur, son déficit de force, de dextérité et de vitesse avec le ballon l’ont fréquemment mis sous pression, l’empêchant de faire parler sa qualité de passe solide pour un joueur de sa taille.

Comparaison

Ailier moderne, capable de beaucoup sur un terrain, Matas Buzelis rappelle Franz Wagner à sa sortie de Michigan. Son instinct défensif et un corps en construction laissent aussi penser à un jeune Andreï Kirilenko.

Pronostic

Entre la 4e et la 10e place. Si le podium semble désormais hors d’atteinte, une sélection plus bas pourrait le libérer d’une certaine pression et lui donner plus de temps pour mûrir, comme aux Spurs (picks 4 et 8), aux Blazers (pick 7), voire au Jazz (pick 10). Natif de Chicago, il pourrait aussi pousser les Bulls à grimper dans la Draft.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités