Summer
league
Summer
league
PHO115
MIL90
BOS90
DAL101
CHI37
ATL24
DET
NYK1:00
SAS
PHI2:30
MIA
TOR3:00
OKC
GSW4:30
CHA
POR5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kyrie Irving raconte sa relation unique avec ses « frères » Jayson Tatum et Jaylen Brown

NBA – Pendant deux saisons, Kyrie Irving a vu grandir Jayson Tatum et Jaylen Brown et il est fier de ce qu’ils sont devenus.

Jayson Tatum Kyrie IrvingC’est souvent comme ça que ça se passe en NBA, et les exemples des duos Shaq-Kobe ou LeBron-Irving l’ont prouvé. D’un côté, une superstar qui a fait ses preuves, et de l’autre, une jeune vedette qui veut sa part de lumière et prouver qu’il peut être un « franchise player ». Lieutenant de LeBron James à Cleveland, Kyrie Irving avait rejoint Boston pour s’imposer comme leader, mais là-bas, il est tombé sur deux petits jeunes impatients, Jaylen Brown et Jayson Tatum. La cohabitation sera brève, mais Kyrie Irving est fier d’avoir participé à l’éclosion de deux All-Stars confirmés. D’autant qu’ils sont devenus ses « frères ».

« La chose la plus importante que j’ai apprise à Boston, c’est d’être capable de gérer non seulement mes émotions, mais aussi ce qui se passe au quotidien comme leader d’une équipe ou l’un des leaders, avec des jeunes autour de vous qui ont leurs propres objectifs » se souvient le meneur de Dallas. « Il faut apprendre à donner la priorité à la situation dans son ensemble. Ces gars-là étaient déjà très talentueux – JT et JB. Mais tout comme moi, ils apprenaient à gagner, ils apprenaient à aborder le jeu de manière altruiste chaque jour. C’est ce qui a contribué à notre proximité et à notre relation ».

Partage et transmission

En clair, dès le plus jeune âge, il faut trouver le meilleur compromis entre sa progression et ses ambitions personnelles, et l’objectif collectif. Ce que les Celtics de la fin des années 2010 n’étaient pas parvenus à faire.

« Je les ai pris sous mon aile d’une manière très différente et ils m’ont permis de le faire tout en devenant ce qu’ils sont aujourd’hui », poursuit-il. « Je leur ai dit dès le premier jour, lorsque je les ai rencontrés, que je voulais qu’ils deviennent meilleurs que moi, et pour cela, il fallait leur donner les secrets du jeu. Il faut aussi leur donner des secrets mentaux pour les aider à devenir de meilleurs joueurs. »

Pour Kyrie Irving, la notion de partage et de transmission est essentielle lorsqu’on est un leader, ou qu’on souhaite l’être. « Quand j’étais là-bas, j’ai essayé de donner le plus de conseils possibles. Puis ensuite quand je suis allé à Brooklyn et enfin à Dallas. J’ai simplement réussi à créer une relation de frère à frère, en leur faisant comprendre que j’étais derrière eux quoi qu’il arrive. »

Le bon compromis entre la compétition et l’amitié

Une relation qui dépasse le cadre du terrain puisque Kyrie Irving assure que ses relations avec ses anciens coéquipiers sont même devenues familiales. Et lui et le tandem Brown-Tatum n’ont pas besoin de l’étaler devant tout le monde.

« Je pense que l’autre aspect est que des circonstances de la vie réelle nous ont soudés et, encore une fois, personne ne le sait. C’est plus important que d’essayer de montrer aux médias, à tout le monde et aux fans que, ‘Hey, nous sommes toujours proches et nous sommes toujours des frères' » conclut-il. « Il va y avoir de l’adversité sur le terrain, et ce sera très compétitif. Mais en dehors du terrain, nos familles se connaissent, et c’est le type de relation que j’ai toujours voulu avoir en dehors du basket. C’est-à-dire être capable de trouver le bon équilibre entre la compétition sur le terrain, mais aussi de les traiter comme mes frères et d’être là pour eux, quels que soient leurs besoins. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités