Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dereck Lively II et Daniel Gafford, le duo de facteurs X

NBA – En cumulant 30 points et 14 rebonds, les deux pivots ont été essentiels dans la victoire de Dallas dans le Game 2 à Minnesota.

DereckLe shoot à 3-pts, dans le « money time », de Luka Doncic face à Rudy Gobert est évidemment le tir de ce Game 2, et l’un des shoots de ces playoffs 2024. Mais un autre tir a fait lever les fans des Mavericks dans cette deuxième manche.

Il reste six minutes à jouer et les deux équipes sont à égalité. Daniel Gafford contre un tir à 3-pts de Mike Conley, puis est servi par Luka Doncic, sur une passe longue, qui vient de prendre le rebond. Il s’impose dans les airs face au meneur de jeu de Minnesota, qui perd sa chaussure sur l’action, et le pivot de Dallas réussit à marquer un layup, en tombant !

« Pour dire la vérité, j’ai simplement lancé la balle. C’est une prière », reconnait-il. « J’ai gardé les yeux sur le panier, j’ai lancé la balle et j’ai laissé Dieu faire le reste. Il a mis le panier pour moi. » 

Dereck Lively II aussi y voit une marque divine, dans ce tir acrobatique. « On les travaille », s’amuse-t-il. « En mettant un tir comme ça, on voit que les Dieux du basket étaient avec nous. Il faut avoir un peu de chance et ça ne fait jamais de mal. »

Dereck Lively II, précieux rookie

La chance n’explique pas, évidemment, la victoire des Mavericks puisque les deux pivots ont particulièrement brillé. Daniel Gafford a terminé avec 16 points à 8/10 au shoot et 5 rebonds, Dereck Lively II avec 14 points à 6/6 au shoot et 9 rebonds. Le calcul est simple : le duo combine 30 points, 14 rebonds et un presque parfait 14/16 au shoot, sans perdre un seul ballon ! Le tout avec 5 contres, pour le seul Gafford.

« Il sait que quand je rentre, et qu’il sort, il devra alors faire encore mieux que moi quand il reviendra. Et vice versa », explique le rookie de Dallas. « On se nourrit de nos énergies », ajoute Gafford. « Dès que je sors, je lui dis d’être un monstre. Il fait pareil avec moi. »

Pour Jason Kidd, c’est un luxe d’avoir deux joueurs de ce niveau à ce poste. « C’est un excellent tandem. Gafford a été bien meilleur et Lively II a été bon. C’est un jeune homme, un rookie qui fait un parcours en playoffs. Il a la confiance de ses coéquipiers. Nos intérieurs ont été vraiment bons dans ce match », se réjouit le coach.

On pourrait avoir tendance à l’oublier, mais Dereck Lively II est effectivement un rookie. Depuis quatre matches, il tourne à 11.5 points (à 90% de réussite au shoot !) et 11.3 rebonds de moyenne en seulement 26 minutes.

« Il est incroyable. Il a été dingue toute la saison. Pendant ces playoffs, il a fait non pas un ou deux, mais trois pas en avant », juge Luka Doncic. « C’est un rookie. Les gens oublient parfois qu’il fait tout ça en finale de conférence Ouest. Son potentiel est énorme. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités