Summer
league
Summer
league
MIA
OKC0:00
HOU
DET0:30
MEM
DAL2:00
PHI
POR2:30
SAC
UTH4:00
LAL
BOS4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Après des années de défaites, les Rockets découvrent les séries de victoires

NBA – Ces deux dernières années, les Rockets avaient enchaîné quatre séries entre 11 et 15 défaites de suite ! Cette fois, c’est l’inverse, et l’équipe est aux portes du « play-in » !

Jalen Green, la star des RocketsIl y en a eu 12 et 15 en 2021/22, puis 11 et 13 en 2022/23. Il s’agit des plus grosses séries de défaites des Rockets ces deux dernières années. Ces deux dernières campagnes, la franchise de Houston avait cumulé 19 et 22 victoires, et cette année, les hommes d’Ime Udoka en sont déjà 37, et surtout ils restent sur 10 victoires de suite ! En début de saison, ils avaient déjà gagné six matches de suite.

« Je n’ai pas connu la douleur des trois dernières années avec toutes les défaites », rappelle Ime Udoka. « Il est évident que cela représente beaucoup pour eux. Pour moi aussi. Dix victoire d’affilée, c’est dix victoire d’affilée. C’est difficile à réaliser en NBA. Les gars sont fiers de cet effort, et c’est bien mérité. Après trois dernières années avec 17, 19 et 22 victoires, c’est une réaction logique quand vous enchaînez 10 victoires d’affilée. Le fait de continuer à jouer pour quelque chose, de gagner 10 fois d’affilée et de jouer contre des équipes de grande qualité, c’est la réaction que l’on obtient. C’est inestimable pour nos jeunes de vivre cela. Évidemment, faire les playoffs et le play-in serait une étape supplémentaire. »

À une victoire de la 10e place des Warriors

« On va jouer un match de « play-in » et on va continuer de gagner » lance d’ailleurs Jalen Green, alors que les Rockets sont sur les talons des Warriors : 37v-35d pour Houston, 38v-34d pour Golden State. « On est une bonne équipe. On prouve qu’on est des chiens. Qu’on est des compétiteurs » poursuit Jalen Green, candidat sérieux au titre de Joueur du mois de mars.

En mars, les Rockets affichent un bilan de 12 victoires pour 1 défaite, et la victoire à OKC (certes privé de Shai Gilgeous-Alexander) a marqué les esprits. Pour Ime Udoka, ce déplacement était « un baromètre » pour jauger la qualité de l’équipe, et c’est ce que retient Fred VanVleet, parfait complément de l’électrique Green à l’arrière.

« Dans une série de 10 victoires, il y aura tout type de victoires et tous les moyens de les décrocher », rappelle d’ailleurs l’ancien meneur de Toronto. « Nous avons gagné avec des gros écarts. On a vu des équipes jouer avec leur équipe B face à nous. Et puis il y a une équipe comme le Thunder. Certes, ils étaient privés de Shai, mais c’est l’une des meilleures équipes de l’année, surtout à domicile. »

La confiance augmente de match en match

Ce qu’apprécie Fred VanVleet, c’est que Houston est devenu l’équipe à battre à l’Ouest avec cette série. « À chaque match, vu ce qu’on fait et ce qu’on prêche, on est testé. Et on se teste. C’est un match de plus où l’on peut prendre du recul et se dire : ‘Ce que nous faisons ici fonctionne. Et ce que nous pratiquons et prêchons fonctionne.’ Il suffit de se faire confiance. Cette confiance se construit au fil du temps et ne cesse de croître. (La victoire de mercredi) est un pas de plus dans cette direction. »

Ce soir, les Rockets sont à Salt Lake City pour viser une 11e victoire de suite, face à une formation déjà en vacances. Mais très revancharde après les échauffourées qui ont terni leurs deux derniers affrontements.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités