Summer
league
Summer
league
DEN86
IND71
NOR43
MEM43
SAC
WAS1:00
BRO
ORL2:00
CLE
LAL3:00
UTH
LAC4:00
HOU
MIN5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kevon Looney aide Trayce Jackson-Davis sur les petits détails

NBA – Le pivot habituel des Warriors se comporte en bon vétéran auprès du rookie, qui joue plus que lui en ce moment.

Trayce Jackson-Davis« On a besoin de leur énergie, de leur jeunesse, de leurs jambes et de cette envie débordante qu’ils apportent au jeu. » Ainsi s’exprime Kevon Looney, pour Hoopshype, au sujet des rookies Trayce Jackson-Davis et Brandin Podziemski qui ont un impact positif au cœur de la saison en mode montagnes russes des Warriors.

« BP et Trayce ont énormément contribué à notre équipe et sont l’une des explications à notre super mois de février. On a récemment redressé notre saison. […] Ils ont assimilé les choses très, très rapidement. Ils se développent encore, ils apprennent encore, mais ils apprennent très vite, donc c’est très positif pour eux pour l’avenir », poursuit celui qui, à l’instar de Klay Thompson, a perdu son statut de titulaire de longue date.

Un changement de rôle qui ne l’empêche pas de se comporter en leader auprès du premier rookie, qui joue plus que lui en ce moment dans la raquette californienne. Les deux intérieurs discutent ensemble des enjeux liés aux rebonds, à la défense ou à la pose d’écran. Et les « petits détails » bien sûr, susceptibles de faire la différence.

Les écrans voulus par les « Splash Brothers »

« Dans cette équipe, au poste de pivot, il faut être un bon passeur, un bon poseur d’écran. On a la chance de pouvoir lancer un peu l’attaque. On court énormément, alors j’essaie de lui parler pour qu’il sache à qui poser les écrans, et des choses comme ça. Il a déjà un don pour toutes ces choses », constate Kevon Looney.

Ce dernier cherche ainsi à faire comprendre à Trayce Jackson-Davis « comment Klay aime ses écrans, comment Steph (Curry) aime ses écrans, des choses comme ça que l’on finit par apprendre avec l’expérience. Mais il a maintenant toutes les bases et les fondamentaux, il a le flair avec le ballon, il est athlétique. C’est juste des petites choses dont on parle en attaque et défense. »

Des échanges qui paraissent fructueux. Sur ses dix derniers matchs, le rookie tourne à plus de 11 points (78.5% aux tirs !) et un peu moins de 7 rebonds de moyenne en 24 minutes.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités