Summer
league
Summer
league
MIA
OKC0:00
HOU
DET0:30
MEM
DAL2:00
PHI
POR2:30
SAC
UTH4:00
LAL
BOS4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le MVP de la nuit | CJ McCollum prend ses responsabilités

NBA – Avec la blessure de Brandon Ingram, et un Zion Williamson discret, c’est CJ McCollum qui a montré la voie pour les Pelicans. Afin de s’offrir une revanche face au Heat.

CJ McCollumAlors que les Pelicans ont vu Brandon Ingram se blesser, ils se déplaçaient dans la foulée à Miami, pour une revanche face au Heat de Jimmy Butler, après le match houleux entre les deux équipes il y a un mois…

Résultat : une leçon de la part de New Orleans, qui a totalement étouffé une équipe floridienne vraiment pas inspirée offensivement. De quoi chambrer Jimmy Butler après le match, lui qui avait promis une victoire de Miami lors de ce match en expliquant que le Heat « était simplement la meilleure équipe ». « Nous sommes simplement une meilleure équipe », ont ainsi posté les Pelicans sur leur compte X/Twitter.

Avec ses 30 points à 12/21 au tir, dont 6/12 de loin, plus 7 passes et 5 rebonds, CJ McCollum a mené la charge.

« Je dois profiter des opportunités. Essayer d’être agressif, d’attaquer le cercle, d’être efficace, de faire les bonnes actions et juste utiliser mon talent » explique-t-il ainsi sur son rôle sans Brandon Ingram.

Pas le moment de flancher

D’autant que les Pelicans sont à la 5e place de la conférence Ouest (43 victoires – 27 défaites), directement qualificative pour les playoffs, et que ce n’est pas le moment de flancher.

« C’est dans notre ADN. On a beaucoup de gars de caractère. On comprend le moment, ce qui est en jeu. Évidemment, hier, c’était compliqué avec BI qui s’est blessé mais on s’est regroupé ce soir, parce qu’on veut gagner autant de matchs que possible, afin de se positionner au mieux pour les playoffs » continue CJ McCollum.

Alors que le fait que l’ailier souffre d’une simple « contusion osseuse » permet d’espérer le retrouver rapidement.

« Il va nous manquer. Il apporte vingt points par match, il est le meilleur passeur de notre équipe, donc il va nous manquer. Mais nous sommes reconnaissants que la blessure soit ce qu’elle est » souffle ainsi Willie Green, car ça aurait pu être bien pire. « Il va nous manquer. Il faut que les autres prennent le relais ».

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →