NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL
MIN2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Draftomètre des Bleus | Des « Mock Draft » toujours aussi tricolores

Prospects – Basket USA fait désormais un point régulier sur les performances des Français promis à la Draft NBA. Le duo Zaccharie Risacher – Alexandre Sarr a cimenté sa place tout en haut des mocks ces derniers jours.

Draft Zaccharie RisacherLes semaines passent, la hiérarchie reste, et on se met à croire que la France comptera un deuxième premier choix de Draft (consécutif) dans quatre mois. Zaccharie Risacher est plus que jamais en excellente position pour succéder à Victor Wembanyama. Juste derrière lui, Alexandre Sarr a profité de matchs sans enjeu en Australie pour confirmer sa montée en puissance avant les playoffs de NBL. Le duo fait pour le moment consensus, même si le niveau général de cette promotion 2024 laisse la hiérarchie encore possiblement ouverte.

Zaccharie, Risacher nouveau premier choix pour CBS et The Athletic

Si ESPN, référence des « mock draft », avait fait de « Zach » Risacher son numéro un depuis plusieurs semaines, d’autres médias américains n’avaient pas encore effectué la bascule. C’est désormais chose faite. L’ailier de Bourg-en-Bresse est tout en haut des prévisions de CBS et The Athletic. Pour ces derniers, « il est clairement le numéro un à cet instant« .

Bon durant la Leaders Cup il y a une dizaine de jours malgré l’élimination de la JL en demi-finale contre Nanterre (malgré 16 points de son prospect), Zaccharie Risacher n’a toutefois pas pu fructifier cette forme sous le maillot bleu. Appelé pour la première fois en équipe de France pour la fenêtre des qualifications de l’Euro 2025, le joueur de 18 ans n’aura passé que quatre minutes sur le parquet pour sa première sélection vendredi contre la Croatie. Un peu en-dedans (0/2, un rebond, une faute), il n’a pu revenir en jeu, touché au visage. Zaccharie Risacher a dû être recousu et a été placé sous protocole commotion, le privant du deuxième match des Bleus, ce lundi en Bosnie-Herzégovine.

Également présent avec l’équipe de France – lui comme partenaire d’entraînement – après avoir pris part à la Leaders Cup avec Saint-Quentin, Melvin Ajinça s’est bien repris d’une sortie manquée à Paris juste avant notre précédent draftomètre. L’ailier a confirmé ses qualités de scoreur/shooteur en passant 19 points (record de la saison égalé) à 4/8 de loin en Coupe de France contre Nanterre, puis 11 points à 3/7 derrière l’arc à Paris en Leaders Cup. Il lui faudra confirmer ce genre de performance et retrouver la constance ces prochaines semaines, lui qui flirte entre la fin du premier tour et le début du deuxième.

Sarr se met en avant

Plus haut dans les « boards », Alexandre Sarr (2e chez ESPN, et The Athletic, 3e chez CBS) a confirmé il y a une dizaine de jours que sa blessure n’était plus qu’un lointain mauvais souvenir. Le pivot a profité des deux derniers matchs de saison régulière de NBL pour engranger les minutes, et la confiance. Dans deux rencontres sans enjeu alors que Perth était déjà assuré de terminer deuxième, le Toulousain a signé 11 points et 6 rebonds à Illawarra, puis 17 points, 4 rebonds, 2 passes et 2 contres deux joueurs plus tard contre Tasmania.

Ses prochaines sorties seront d’autant plus scrutées, à partir du 8 mars prochain avec les demi-finales du championnat australien, synonymes d’intensité et d’enjeu qui monteront d’un cran.

Tidjane Salaün a, lui, pu profiter d’une dizaine de jours de coupure. Toujours annoncé 8e par ESPN, l’ailier a en revanche dégringolé dans la dernière mise à jour du Bleacher Report, de la 11e à la 26e place ! Possible bonne nouvelle, son équipe de Cholet Basket a remplacé Craig Randall II, glouton compulsif du tir (plus de 10 tentatives à 3-points de moyenne en Betclic Elite) par le bien plus collectif Nick Johnson, 42e choix de la Draft 2014 et passé deux saisons à Nanterre.

À noter que parmi les joueurs en constante progression dans les « mock draft », l’ancien espoir du centre de formation de Chalon-sur-Saône Kyshawn George est en train de s’inviter dans la discussion pour être retenu au premier tour (16e pour The Athletic). L’arrière de la fac de Miami pourrait suivre l’exemple de Thabo Sefolosha et Clint Capela, autres Suisses passés par Chalon avant d’être retenus à la Draft NBA.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités