Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Bilal Coulibaly et les Wizards se vengent de Victor Wembanyama et des Spurs

NBA – Défaits à domicile il y a neuf jours, les Wizards ont rendu la monnaie de leur pièce aux Spurs de Victor Wembanyama en s’imposant sur leur parquet après avoir été menés tout le match (118-113).

Wembanyama CoulibalyMalgré 10 points de Victor Wembanyama (22 points, 11 rebonds, 4 passes, 3 contres) lors des six premières minutes, les Spurs prennent le large avec le Français sur le banc. L’adresse de Cedi Osman (20 poins) et de Blake Wesley, et une défense qui provoque plusieurs balles perdues, leur permettent de terminer le premier quart temps sur un 21-6 (35-22).

Dans le sillage de Marvin Bagley (15 points) et de Bilal Coulibaly (13 points), Washington répond par un 17-4 pour revenir dans le match (46-45). Les Spurs sortent de leur marasme grâce à deux tirs primés d’Osman et de Devin Vassell (24 points) pour garder les devants à la pause (58-54).

Le trio Tre Jones – Devin Vassell – Victor Wembanyama enchaine plusieurs stops défensifs qu’ils terminent de l’autre côté pour donner de l’air aux Spurs (76-66). Les Wizards s’accrochent pourtant. Jordan Poole, discret jusque-là, stabilise l’écart avant qu’un tir primé de Bilal Coulibaly ne ramène Washington à -4 (93-89).

Bilal Coulibaly décisif !

Avec six minutes à jouer, un tir primé de Keldon Johnson met les Spurs à +9 (107-98), mais les hommes de Gregg Popovich enchainent les erreurs pour de nouveau garder les Wizards dans le match. Les coéquipiers de Kyle Kuzma (18 points, 11 rebonds, 5 passes) en profitent pour répondre par un 10-2, ponctué par un 3-points de Bilal Coulibaly qui met Washington devant pour la deuxième fois de la rencontre (110-109) !

Trois erreurs défensives donnent deux tirs ouverts à Tuys Jones (15 points, 9 passes) et un rebond offensif à Daniel Gafford (16 points, 13 rebonds) alors que San Antonio enchaine deux possessions vides.

Pour la première fois de la saison, les Wizards remportent deux matchs de suite. Pour les Spurs, c’est du même coup la fin d’une série de… deux victoires de suite.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Un Victor Wembanyama en dedans. Pour son troisième match en quatre jours, le Français a alterné entre des actions d’éclats et des erreurs évitables. Wemby a fait chavirer les fans des Spurs en attrapant un tir de Gafford à deux mains en deuxième quart-temps, posant la question de savoir s’il s’agissait d’un contre ou d’une interception.

En troisième quart-temps, c’est d’une passe au-dessus de sa tête alors qu’il était sur le point de tomber en touche qu’il a de nouveau éclabousser la rencontre de son talent. Malgré un nouveau double-double (22 points, 11 rebonds), Wemby a également été plus passif que lors des derniers matchs. Gafford l’a secoué au rebond, il a posé de nombreux écrans sans le moindre contact, et a perdu quatre ballons en essayant de partir en dribble en transition.

L’étincelle Bilal Coulibaly. L’autre Français de la soirée, Bilal Coulibaly, a lui été déterminant dans la victoire de son équipe. Plus que ses 13 points en 30 minutes de jeu, on retiendra que l’ancien coéquipier de Wemby a été dans tous les bons coups. Son activité défensive, dont deux interceptions sur Victor Wembanyama, a permis aux Wizards de limiter la casse à plusieurs reprises. Ses deux tirs primés sont venus à des moments opportuns en fin de troisième quart temps, puis pour mettre Washington devant à quelques minutes de la fin du match.

– Des Spurs peu rigoureux. Victorieux de leur deux derniers matchs en back-to-back contre Portland et Minnesota, les Spurs ont été beaucoup mois inspirés face aux Wizards. Dès le début de la rencontre, l’effort et la concentration n’étaient pas au rendez-vous. Ils se sont empalés sur la défense de Washington et ont perdu 15 ballons qui ont donné 22 points à leur adversaire. Défensivement, ils ont laissé 14 rebonds offensifs à leur adversaire et ont perdu la bataille de la raquette 66 à 50. L’apprentissage continue donc pour les jeunes Spurs qui ont laissé filer un match qui leur tendait pourtant les bras.

San Antonio / 113 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Champagnie 20 1/2 1/1 0/1 0 1 1 1 0 0 1 2 +2 3 4
J. Sochan 26 1/7 0/2 0/0 2 3 5 1 2 1 0 0 -4 2 3
V. Wembanyama 31 9/19 0/4 4/4 3 8 11 4 1 1 4 3 -12 22 27
T. Jones 33 5/12 1/2 0/0 0 2 2 8 0 0 0 0 -6 11 14
D. Vassell 35 9/19 1/5 5/6 1 4 5 4 1 0 5 1 -3 24 18
D. Barlow 14 1/3 0/0 2/2 1 1 2 5 6 0 1 0 +10 4 8
D. McDermott 10 2/4 2/4 0/0 1 0 1 1 2 0 0 0 -5 6 6
C. Osman 29 8/12 4/6 0/0 2 1 3 2 1 2 0 0 -5 20 23
K. Johnson 31 5/10 2/5 2/2 0 5 5 3 1 3 2 0 -4 14 18
B. Wesley 12 2/4 1/1 2/2 0 1 1 2 3 3 1 1 +2 7 11
43/92 12/30 15/17 10 26 36 31 17 10 14 7 113 132
Washington / 118 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
K. Kuzma 32 7/18 0/4 4/4 2 9 11 5 2 0 2 2 +3 18 23
D. Avdija 25 3/6 0/0 3/5 2 6 8 5 3 1 3 1 -13 9 16
D. Gafford 28 6/8 0/0 4/8 8 5 13 2 2 2 1 1 +3 16 27
T. Jones 32 7/16 1/4 0/0 1 1 2 9 0 2 1 1 +5 15 19
J. Poole 33 6/13 1/5 0/0 0 1 1 3 2 2 4 1 +5 13 9
M. Bagley III 20 5/6 0/0 5/6 0 3 3 1 3 0 5 0 +2 15 12
C. Kispert 20 3/6 2/5 0/0 0 4 4 3 1 0 1 1 -3 8 12
D. Wright 9 2/3 1/1 0/0 0 2 2 1 0 0 0 0 +5 5 7
L. Shamet 10 2/4 2/4 0/0 0 0 0 2 0 0 0 0 +5 6 6
B. Coulibaly 31 5/6 2/2 1/1 1 0 1 1 2 2 1 1 +13 13 16
46/86 9/25 17/24 14 31 45 32 15 9 18 8 118 147

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités