Matchs
NBA hier
Matchs
hier
IND102
BOS105
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Paolo Banchero climatise Utah

NBA – Grâce à un panier de Paolo Banchero à 14 secondes de la fin, le Magic l’emporte 115-113 sur le terrain du Jazz. Une victoire rare pour les Floridiens.

Paolo BancheroLe Magic a pris la saison par le bon bout, et les coéquipiers de Paolo Banchero s’imposent à Utah sur le score de 115-113. C’est leur deuxième victoire dans ce « road trip » de quatre matches, et face à une formation en « back-to-back », Orlando a attendu le deuxième quart-temps pour mettre la main sur la rencontre.

Ce sont les frères Wagner, épaulés de Jonathan Isaac, qui se relaient pour signer un 9-2 et égaliser à 36-36. Puis Paolo Banchero impose sa puissance pour participer à un 13-1 qui repousse le Jazz à -9 (63-54) à deux minutes de la pause. En cinq minutes, le Jazz a loupé huit tirs de suite, et perdu quatre ballons !

À la traine, et les jambes lourdes, le Jazz court alors après le score, et la paire Collins-Markkanen répond à l’agressivité de Paolo Banchero et Cole Anthony.

Sur un dunk,  Lauri Markkanen ramène le Jazz à un petit point à la fin du 3e quart-temps (84-83). Orlando redonne un coup de collier par Franz Wagner et Cole Anthony, et on pense qu’il a fait le plus dur avec une avance de 10 points (104-94). Sauf que Jordan Clarkson sort de sa boîte, et à l’entrée du « money time », le Jazz est revenu à -5 (110-105). Les deux dernières minutes sont épiques, avec Paolo Banchero qui va au cercle, en force, pour reprendre le large (112-105).

Markkanen met le feu à la salle

Mais le Magic cale ! Wendell Carter Jr. prend une faute offensive, Paolo Banchero perd un ballon, et Lauri Markkanen fait chavirer la salle avec deux 3-points de suite ! Pour la première fois depuis le deuxième quart-temps, Utah est devant (113-112), et il reste 20 secondes à jouer.

Temps-mort Orlando, tandis que le public est debout, à célébrer ce 3-points de son « franchise player », bien trouvé par Kelly Olynyk. Sur la remise en jeu, balle à Paolo Banchero. Le Rookie Of The Year est à 8 mètres, avec John Collins face à lui. Il n’y a pas d’aide, alors il fonce au cercle, et marque main gauche de façon peu académique. La balle de match sera pour le Jazz.

La balle à Jordan Clarkson, qui combine avec Talen Horton-Tucker. Par deux fois, Lauri Markkanen est oublié sous le cercle, et c’est « THT » qui prend le 3-points de la gagne. Son tir tape l’arrière du cercle, et le rookie Anthony Black s’en va valider la victoire aux lancers-francs (115-113).

CE QU’IL FAUT RETENIR

Kessler, l’épouvantail. Face à son coéquipier en sélection, le pivot du Jazz signe son 12e match en carrière à cinq contres et plus. Sur les 30 dernières années, ils ne sont que cinq à avoir atteint ce total après 80 matches, et il s’agit de Shawn Bradley (1995) Marcus Camby (1997) Tim Duncan (1998) et Hassan Whiteside (2015).

Fin de série pour le Magic. Le Jazz restait sur sept victoires de suite à domicile face à Orlando. C’est dire si Paolo Banchero et les siens ont créé un petit exploit cette nuit. Ce n’est d’ailleurs que leur troisième victoire à Salt Lake City en 15 ans.

L’agressivité du Magic. À l’image du tandem Banchero-Anthony, Orlando n’a jamais cessé d’attaquer le cercle, et à l’image du « gamer winner » de Paolo Banchero, ça fait la différence. Le Magic termine la rencontre avec 56 points inscrits dans la peinture, mais aussi 13 points inscrits après des rebonds offensifs. Le duo Banchero-Anthony signe aussi un 17 sur 21 aux lancers-francs.

Utah / 113 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Collins 33 7/10 3/4 3/4 3 7 10 0 5 0 2 1 0 20 25
L. Markkanen 33 9/17 4/10 0/2 1 6 7 1 4 2 3 0 +2 22 19
W. Kessler 25 2/6 0/0 0/0 3 7 10 1 2 0 1 5 -10 4 15
J. Clarkson 37 5/20 2/8 9/9 3 3 6 6 1 1 6 0 -3 21 13
T. Horton-Tucker 31 7/14 1/4 0/0 0 3 3 8 4 3 2 1 +3 15 21
K. Olynyk 19 2/4 0/1 0/0 1 1 2 3 5 3 2 0 -3 4 8
S. Fontecchio 7 0/1 0/1 0/0 0 2 2 0 0 0 0 0 +5 0 1
O. Yurtseven 8 3/3 1/1 0/0 1 2 3 0 2 0 0 0 +8 7 10
C. Sexton 17 3/8 0/2 4/6 1 0 1 1 1 0 2 0 -5 10 3
K. Dunn 6 1/2 0/0 0/0 0 2 2 3 0 0 0 0 -1 2 6
O. Agbaji 8 1/2 0/1 0/0 0 0 0 1 2 0 0 0 -1 2 2
K. George 17 1/2 1/1 3/5 0 2 2 3 1 0 2 0 -5 6 6
41/89 12/33 19/26 13 35 48 27 27 9 20 7 113 129
Orlando / 115 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
P. Banchero 36 9/13 1/2 11/15 2 7 9 5 4 3 6 2 -5 30 35
F. Wagner 38 9/21 2/5 1/2 1 3 4 5 4 4 2 0 +8 21 19
W. Carter Jr. 29 5/12 3/6 1/2 2 8 10 2 4 0 2 1 +2 14 17
G. Harris 14 0/2 0/2 0/0 0 0 0 1 1 0 0 1 +6 0 0
J. Suggs 21 1/7 0/0 4/4 2 2 4 3 4 4 3 0 -4 6 8
J. Isaac 12 1/4 0/3 1/1 1 2 3 1 1 1 0 3 +8 3 8
M. Wagner 19 4/6 1/2 1/1 0 1 1 1 2 0 0 2 0 10 12
C. Anthony 31 5/10 2/4 6/6 0 7 7 7 3 2 3 0 -7 18 26
J. Ingles 24 1/5 1/4 1/2 1 1 2 1 0 0 0 0 -4 4 2
A. Black 16 4/4 0/0 1/3 1 2 3 1 2 2 1 0 +6 9 12
39/84 10/28 27/36 10 33 43 27 25 16 17 9 115 139

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités